Laine à chaussettes : Comment bien la choisir ?

talon d'une chaussette

Tu commences à connaître mon amour pour les chaussettes 🙂 Il faut être honnête, la réalisation de chaussettes peut créer une vrai dépendance. Mais dans cet article, je ne vais pas te parler de mon addiction aux chaussettes, mais de la laine à chaussettes.

La laine à chaussettes est un élément très important qu’il faut choisir avec attention. Tu vas certainement passer 15 à 20 heures à tricoter une paire de chaussettes, il est important de choisir un fil que tu aimes regarder, qui soit agréable à tricoter et qui est facile à entretenir. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble comment choisir ta laine à chaussette !

Sommaire

Laine à chaussettes : Qu’est-ce que c’est ?

La laine à chaussettes fait référence à un fil plutôt fin et labellisé sous ce nom. Le fil à chaussettes fait référence à la fois à un type de fil et à une catégorie de poids de fil . Elle est généralement tricotée avec des aiguilles allant de 2,25 à 3,5mm.

Ce type de fil peut varier en épaisseur ou en poids. Si le fil est plus épais, il sera parfait pour tricoter des chaussettes d’intérieur ou des chaussettes pour la randonnée (et les grosses chaussures). Pour le quotidien, je te recommande d’utiliser un fil plus fin afin que tu puisses glisser tes petons dans les chaussures sans avoir à y aller avec un chausse-pied !

Le poids du fil à chaussette est généralement donné dans le patron directement et il aura un impact important sur la façon dont une paire de chaussettes s’adaptera. Il y a une raison pour laquelle les fils plus fins sont populaires : c’est pour rentrer dans les chaussures ! Tout simplement ! En effet, un fil à tricoter des chaussettes classiques aura tendance à être plus épais que les fils à chaussettes utilisés pour réaliser les chaussettes du commerce.
Plus le fil est fin, plus tu pourras porter tes chaussettes au quotidien et moins tu « sentiras » les mailles sous tes pieds.

Personnellement, j’utilise toujours de la fingering que je tricote en 3mm, mais certain(e)s vont jusqu’à tricoter en 2,5mm voire 2mm afin de ne pas sentir les mailles sous les pieds.

chaussettes rayées

Laine à chaussette : bien commencer pour bien choisir

Avant de rentrer dans le détail des fibres, je te propose une liste de quelques points de base qui sont nécessaires à comprendre avant de rentrer dans le dur du sujet.

Tout d’abord, chaque triconaute a ses propres fils à chaussettes préférés. C’est souvent des fils qui ont bien fonctionné pour lui/elle dans le passé et avec lesquels il sait exactement combien de mailles il / elle doit monter pour une paire de chaussettes qui lui conviendra parfaitement. Cependant, si tu commences à peine à tricoter tes premières chaussettes, cela peut prendre un certain temps pour que tu trouves LES fils que tu préfères .

Ensuite, ton choix de fil dépend beaucoup de comment tu prévois de porter tes chaussettes. Tu peux avoir besoin de chaussettes pour l’intérieur, pour dormir avec ou des chaussettes que tu prévois de porter au quotidien. Une règle de base dont il faut te souvenir est que plus le fil est doux, moins il résistera à l’usure. Donc, si tu souhaites des chaussettes durables, tu devras choisir une fibre robuste comme la laine par exemple.

fils sur du bois

Dans la même veine, un bon fil à chaussette doit avoir une certaine élasticité pour que la chaussette soit ajustée, confortable et qu’elle tienne sur tes chevilles. C’est pour cette raison que l’on te conseillera d’utiliser de la fibre animale.

Je considère également une laine à chaussette comme « bonne » s’il résiste à l’usure ET au lavage. Les laines qui boulochent, sentent ou se décolorent de manière visible avec un lavage régulier sont clairement à éviter.

Il est également important que le fil à chaussettes soit capable d’absorber et d’évacuer l’humidité. Lorsque les pieds transpirent, les chaussettes doivent absorber et évacuer cette humidité pour que l’on se sente bien. Pour cela, rien ne vaut la laine (raison pour laquelle les chaussettes de randonnées sont souvent 100% laine), étant donné qu’elle peut absorber jusqu’à un tiers de poids en humidité avant que l’on commence à se sentir humide.

Enfin, l’échantillon est toujours une partie importante dans le tricot, et elle l’est encore plus pour la réalisation de chaussettes. Donc pense toujours à vérifier l’échantillon de ta laine avant de commencer à tricoter.

fil de laine

Quelles fibres utiliser ?

Il y a beaucoup de variations dans les types de laine de différentes races. Parfois, il y a un compromis à faire entre douceur et résistance. L’abrasion peut être très visible sur la laine douce, provoquant des bouloches et des trous dans tes chaussettes. Le mérinos ultra doux que nous chérissons pour les écharpes et autres accessoires qui reposent près de la peau délicate de notre cou et de notre visage n’est pas la fibre la plus résistante.

Bonne nouvelle: la peau de nos pieds est beaucoup moins sensible, et souvent les fils plus secs et plus rustiques que tu ne peux pas utiliser pour d’autres projets peuvent être plus facile à porter sous la forme de chaussettes.

La laine possède une bonne élasticité, contrairement au coton, l’angora et l’alpaga qui en ont moins. En général, la laine à chaussettes qui est préférée est une laine durable, qui résistera bien aux différents frottements.

Je recommande souvent le mélange de fibres avec 75% laine et 25% de nylon au moins. Je trouve que c’est la meilleure base comme laine à chaussettes. Si tu choisis un fil sans fibre « résistante », tu peux envisager d’ajouter un fil de nylon doublé avec ta laine aux endroits clés (talons et pointes). Mélanger un fil de mohair à la laine à ses endroits clés est une belle alternative naturelle pour toutes celles et ceux qui veulent des chaussettes 100% naturelles.

Les fibres naturelles telles que la laine ont tendance à avoir la meilleure élasticité et mémoire de forme, ce qui en fait une excellente base pour le tricot de chaussettes. Toutes les fibres qui ont beaucoup de drapé comme l’alpaga ou des fibres peu élastiques comme le bambou, la soie et le coton peuvent donner des chaussettes qui vont « s’affaisser » avec le temps. Pour les chaussettes, j’éviterai les fils qui contiennent plus de 10% à 15% de l’une de ces fibres.

La façon dont le fil est filé peut également affecter son comportement. Un fil filé étroitement avec une torsion élevé peut ajouter de la structure à la chaussette, l’aidant à conserver sa forme même en cas d’usure importante.

En effet, plus de torsion et plus de plis (nombre de brins) signifie également plus de résistance. Tu devras probablement éviter les fils à une seule épaisseur (fil single).

Si tu ne sais pas ce qu’est un ply ou pli, je te conseille d’en lire davantage sur cela avec mon guide ultime « Tricoter des chaussettes »

troupeau de moutons

Envie de tricoter des chaussettes ?

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour tricoter des chaussettes.​

Choix de couleurs et laine à chaussette autorayante

Au niveau des choix de couleurs, tu as le choix du roi / de la reine, comme on dit !
Tu dois juste savoir que la laine à chaussette de couleur claire montrera plus facilement la saleté et sera plus difficiles à nettoyer. Les fils de couleur foncée peuvent être une véritable plaie à tricoter (surtout lorsque tu perds une maille). Je te conseille d’opter pour quelque chose entre les deux.

Il faut savoir qu’il existe également des fils unis ou autorayants.
Les fils autorayants sont des fils qui ont été teints d’une façon précise afin de pouvoir former automatiquement des rayures et cela, sans que tu ais besoin de faire de changements de couleurs !

Je te recommande néanmoins de faire attention. Si ta chaussette a un motif complexe, il vaut mieux choisir un fil uni ou avec une légère nuance afin de mettre en valeur le point que tu tricotes.

Choisis un fil auto-rayant si ton point de tricot est assez simple et si tu aimes les chaussettes colorées et dépareillées 😉 En effet, il est fort probable que tes chaussettes soient légèrement différentes l’une de l’autre si tu choisis un fil autorayant.

chaussette rayée

Quelle quantité acheter ?

Il faut généralement 100 grammes pour produire une paire de chaussettes pour adultes. Si tu tricotes pour de très grands pieds ou si tu aimes que la jambe de tes chaussettes soit très longue, tu auras peut-être besoin de plus de fil que cela. Garde cela à l’esprit lorsque tu te rends à la mercerie, car certains fils sont vendus en écheveaux de 100 grammes, tandis que d’autres sont vendus en écheveaux de 50 grammes.

pelotes jaune, bleu et rouge

Laine à chaussettes : Durabilité et facilité d’entretien

Contrairement à un châle ou même à un cardigan, les chaussettes doivent résister à beaucoup de frottements et à de nombreux lavages. Cela peut être un défi de taille pour les tricots à la main. Encore une fois, la fibre de ton fil à chaussettes et la façon dont elle est filée peuvent avoir un effet. Nous avons mentionné que la laine fait un fil de chaussette parfait, mais la laine 100% a ses inconvénients.

Après une journée enfoncée dans une chaussure chaude, les fils de pure laine peuvent finir par feutrer. Le même frottement de feutrage peut également provoquer le développement de trous dans les chaussettes en laine, en particulier au niveau des talons et des orteils. Bien qu’il soit cent fois plus facile de repriser une chaussette faite à la main qu’une chaussette achetée en magasin , nous voulons que ce soit un dernier recours. Alors, que pouvons-nous faire pour choisir un fil qui résistera à nos exigences et qui dureront (presque) toute la vie

Commençons par parler de l’entretien de nos chaussettes.

L’entretien des chaussettes

Le nerf de la guerre ! Les chaussettes nécessitent beaucoup de lavage. Et malheureusement, tout le monde n’a pas forcément le temps de laver ses chaussettes à la main.

La plupart des fils de chaussettes contiennent un certain degré de fibres animales. La fibre animale doit généralement être lavée à la main (ou lavée en machine avec le programme laine / délicat) et par pitié oublie le sèche-linge.

Si tu n’a pas le temps, ni l’intérêt de porter des chaussettes qui se lavent à la main, recherche des fils de chaussettes avec «Superwash» inscrit sur l’étiquette. Les laines Superwash ont été traitées pour éviter le processus de feutrage et peuvent être lavées en machine avec ton linge ordinaire. Vérifie toujours les instructions de lavage sur l’étiquette du fil avant de l’acheter.

Il y a beaucoup de discussions ces jours-ci sur la laine Superwash et les alternatives à celle-ci.

C’est une décision que chaque triconaute doit prendre personnellement.

machine à laver

Il faut savoir que la plupart des fils de chaussette du commerce sont fabriqués avec du fil Superwash. Même si tu choisis un fil Superwash, la plupart des tricots à la main résistent encore mieux avec un lavage à la main. Une bassine remplie de chaussettes faites à la main est vraiment un spectacle merveilleux !

Quel que soit le type de projet, le choix du fil joue un rôle énorme dans la façon dont le tricot fini s’adapte, rend et se comporte au fil du temps. Quand il s’agit de choisir sa laine à chaussettes, il y a des qualités particulières auxquelles il faut prêter attention et des choses à éviter afin que tes chaussettes tricotées main avec amour passent plus de temps sur tes pieds qu’au fond d’un tiroir.

Tu aimes mon contenu ? tu va adorer mon Instagram

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

2 commentaires sur “Laine à chaussettes : Comment bien la choisir ?”

  1. Retour de ping : Explication pour tricoter des chaussettes : comment personnaliser ses chaussettes ?

  2. Retour de ping : Repriser des chaussettes : comment faire ? - Les triconautes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *