Tricoter un talon de chaussette : tout ce qu’il faut savoir

talon-chaussettes-en-tete

Tricoter un talon de chaussette est une étape très importante. Le talon d’une chaussette est souvent la partie qui s’use le plus rapidement et c’est l’une des parties les plus importantes de la chaussette tricotée pour t’assurer d’avoir quelque chose de confortable qui restera également durable et qui pourra gérer l’usure au quotidien.

Nous allons voir ensemble tout ce qu’il faut savoir pour tricoter un talon de chaussette parfait !

Sommaire

Tricoter un talon de chaussette : Qu’est-ce que c’est ?

Les chaussettes commencent comme un tube et tricoter un talon de chaussette permet de donner une forme, un virage supplémentaire à ce tube afin de le rendre plus agréable à porter.

On appelle cela « tourner le talon de la chaussette », c’est ainsi que l’on obtiens la forme en « L » qui fait d’un simple tube, une chaussette confortable et bien ajustée.

Je sais que certain(e)s triconautes tricotent des chaussettes entièrement tubulaires (sans talons), mais sincèrement, cela ne permet vraiment pas un bon ajustement optimal, ni un grand confort.

Il faut savoir qu’il existe différents sortes de talons de chaussettes, tous différents les uns des autres et lorsque tu commences à tricoter des chaussettes, tu peux te sentir un peu dépassé(e) par la quantité de talons qui existent.

Dans cet article je vais te présenter les trois grands types de talons qui existent afin de pouvoir te faire une idée sur les classiques.

Tricoter un talon de chaussette à rangs raccourcis

Ce style de talon ressemble le plus aux chaussettes fabriquées commercialement.

C’est un talon symétrique, c’est à dire que tu le tricotes exactement de la même façon que tu tricotes de la pointe vers la manchette ou de la manchette vers la pointe.

Tricoter un talon de chaussette à rangs raccourcis se fait généralement sur la moitié des mailles de ta chaussettes. Cependant, si tu as un cou-de-pied très haut, tu pourrais te retrouver avec une chaussette trop serrée.

Parfois, le talon à rangs raccourcis est nommé d’après la techniques de rangs raccourcis utilisée dans le modèle de ta chaussette.

Par exemple, le talon allemand à rangs raccourcis est tricoté avec la méthode des rangs raccourcis à l’allemande, les talons à mailles enroulées (ou wrap and turn) sont tricotés avec la méthode de la maille enroulée (connue aussi sous le nom de la méthode « wrap and turn »).

Tricoter un talon de chaussette après-coup

L’idée de base du talon après-coup peut paraître assez particulière (surtout pour les triconautes qui débutent). En effet, c’est un talon qui est tricoté seulement une fois que la partie principale de la chaussette est terminée.

Je vais être sincère, ce n’est vraiment pas mon talon préféré.

Je le trouve assez inconfortable et trop glissant.

Tout comme le talon à rangs raccourcis, c’est un talon symétrique qui se tricote de la même façon si tu tricotes ta chaussette de la manchette vers la pointe ou de la pointe vers la manchette.

Ce type de talon est tout particulièrement adapté pour les chaussettes en jacquard ou tricotées avec des laines autorayantes car cela n’interrompt pas le motif.

Pour tricoter un talon de chaussette après-coup, tu dois couper un bout de laine et défaire la moitié du tour (ou défaire simplement le fil provisoire que tu avais placé).

Il te faudra ensuite relever les mailles au-dessous et au-dessus, puis commencer à tricoter ton talon en le diminuant comme si tu tricotais la pointe d’une chaussette.

Envie de tricoter des chaussettes ?

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour tricoter des chaussettes.​

Tricoter un talon de chaussette double (ou à rabats)

On arrive (enfin) sur mes talons préférés !

Contrairement aux types de talons précédents, les talons à rabats (connus aussi sous le nom de « talon double » ou « talon à soufflet ») ne sont pas tricotés de la même façon si on réalise la chaussette de la manchette vers la pointe ou de la pointe vers la manchette.

Ce talon a l’avantage d’être facilement renforcé, c’est-à-dire qu’il sera plus durable et plus résistant à l’usure. Pour cela, on utilisera le point de talon ou le point oeil de perdrix qui sont des points à mailles glissées souvent utilisés dans cet objectif-là.

Ce type de talon peut sembler compliqué à faire parce qu’il faut relever les mailles et travailler sur des rangs raccourcis tout en diminuant en même temps.

Dis comme cela, c’est un peu effrayant, mais je t’assure que c’est très simple.

Le grand avantage de la construction à rabats (ou à soufflet) est qu’elle donne une chaussette plus élargie dans la région du talon ce qui correspond à la forme d’un grand nombre de pieds adultes.

Le « soufflet » a l’avantage de permettre un excellent ajustement au niveau du pied.

Tricoter un talon de chaussette : éviter les trous dans le talon

Tricoter un talon de chaussette n’est pas quelque chose de si compliqué, il existe cependant un problème qui peut hanter même les triconautes les plus expérimenté(e)s : le trou dans le talon.

Quelles sont les causes de ces trous gênants et comment peut-on les éviter ?

Lorsque tu dois tricoter un talon de chaussette, tu tricotes seulement la moitié des mailles. Une fois que tu as terminé et après avoir façonné la partie en rangs raccourcis de ton talon, tu devras reprendre le tricot en rond.

Ainsi, tu devras relever les mailles le long du côté du rabat que tu viens de créer jusqu’à atteindre le bon nombre de mailles.

Tu pourrais simplement continuer à tricoter mais si tu le fais, il y aura toujours un petit écart. C’est cet écart qui crée les trous et cela peut être frustrant.

La solution pour éviter cela est généralement de relever une maille supplémentaire ou deux dans le petit espace laissé.

repriser une chaussette au tricot

Envie de devenir une experte du tricot ?​

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour progresser en tricot​

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *