Comment faire un échantillon tricot et pourquoi ?

echantillon-au-tricot-faire-comment-pourquoi-en-tete

Comment faire un échantillon ? C’est LA grande question que beaucoup de triconautes se pose. Fais-tu partie de ces triconautes pour qui la réalisation d’un échantillon de tricot est un mystère (ou un casse-tête) ? Si c’est le cas, cela peut expliquer la raison pour laquelle tu te trouves à court de fil durant un projet ou te retrouves avec des modèles finis qui ne correspondent pas au patron.

Dans cet article très complet, nous allons voir tout ce qu’il faut savoir sur l’échantillon et surtout comment faire un échantillon tricot ? 

Sommaire

Comment faire un échantillon : qu’est-ce que c’est un échantillon ?

L’échantillon en tricot correspond à la juste mesure de la taille de tes mailles. C’est un carré de 10 cm tricoté avec la taille d’aiguille et la laine que tu souhaites utiliser.

L’échantillon (nommé « gauge » en anglais) est composé de deux parties : les mailles et les rangs. Cela signifie que l’échantillon mesure à la fois la largeur de tes mailles et leurs hauteurs.

Tou(te)s les triconautes ne tricotent pas de la même manière : certain(e)s d’entre nous ont tendance à tricoter serré tandis que d’autres ont une technique plus souple.

Tu ne peux pas garantir que ta technique de tricot correspond à celle du designer.

On retrouve l’échantillon de tricot généralement sur deux endroits : les étiquettes de laine et les modèles de tricot.

Attention cependant, l’échantillon indiqué sur l’étiquette de laine est celui défini par le fabricant avec le numéro d’aiguille et la tension par défaut. Ce n’est pas sur cet échantillon qu’il faut te baser pour tricoter le modèle du designer, mais bien uniquement sur l’échantillon indiqué par le designer dans son modèle de tricot.

tricot jaune avec des aiguilles

À quoi ça sert de faire un échantillon ?

L’échantillon sert à de nombreuses choses. Il est, bien souvent, indispensable pour certains projets et nous allons de suite voir pourquoi.

Tout d’abord, faire un échantillon de tricot te permet de vérifier et de t’assurer que les mesures finies de ton projet seront celles indiquées sur le modèle.

Si tu tricotes un pull par exemple, tu souhaites qu’il corresponde à ton tour de poitrine, ta stature, ta taille de manière plus générale.

Pour cela, il faut faire correspondre ton échantillon à celui indiqué sur le modèle par le/la designer. De cette façon, tu sais que, lorsque tu suivras le modèle que le tour de poitrine correspondra au tien.

Si tu ne le fais pas, tu risques de te retrouver avec un pull plus grand ou plus petit que ce que tu souhaites. Même une différence de quelques mailles à peine peut avoir un impact de plusieurs centimètres sur ton ouvrage !

De plus, l’échantillon affecte plus que la taille et l’ajustement d’un patron. En effet, le modèle de tricot pourra avoir des mailles plus lâches ou plus serrées qui donneront des effets et un rendu complètement différent une fois porté.

Parfois, un(e) designer de modèle peut faire exprès de jouer avec les échantillons (en le tricotant plus dense ou plus lâche), mais ce n’est pas toujours le cas.

Non seulement, l’échantillon affecte le tombé et le drapé du vêtement ou de l’accessoire, mais il affecte également la chaleur. Lorsque tes mailles sont trop lâches, l’air froid peut s’infiltrer plus facilement et tu risques de ne plus vouloir porter ce vêtement ou accessoire pour cette raison.

L’échantillon te permet également de t’assurer que tu auras assez de fil.

Prenons l’exemple des kits de tricot. Le kit est livré avec le fil dont tu as besoin pour réaliser le projet.

Néanmoins, si tu tricotes moins de mailles par centimètres que l’échantillon, tu te retrouveras très vite à court de fil avant la fin du projet !

Dans le même style, si tu tricotes plus de mailles par centimètres que l’échantillon, tu auras beaucoup plus de restes de fil que prévu (et ton ouvrage sera trop petit). C’est particulièrement décevant lorsque tu ne peux pas retourner chercher le fil que tu avais acheté pour ce projet (parce qu’il a été arrêté entre temps par exemple, ou qu’il n’y a plus de pelotes disponibles dans ton coloris).

En t’assurant de tricoter la bonne taille d’échantillon, tu auras la bonne quantité de fil pour réaliser ton ouvrage.

Enfin, l’échantillon te permet de vérifier que la laine que tu as choisie s’adapte bien à ton modèle.

En effet, parfois, on ne peut pas tricoter avec la laine proposée par le/la designer, parce qu’elle ne nous plaît pas, pour des raisons de prix ou tout simplement parce que le fil à tricoter n’est plus disponible.

Tu devras alors dans ce cas, choisir une autre laine que celle qui est conseillée dans le modèle de tricot. C’est là que faire un échantillon de tricot prend toute son importance !

Cela te permettra de t’assurer que la laine rend bien avec le point ou que les coloris vont bien ensemble et forment une belle harmonie si jamais tu tricotes avec plusieurs couleurs.

tête qui enfile un pull

Quand tricoter un échantillon ?

Je répète souvent que l’échantillon est indispensable à mes élèves, mais je ne suis pas une psychopathe. Parfois, l’échantillon peut ne pas être réalisé pour certains modèles de tricot.

Je te conseille fortement néanmoins de tricoter un échantillon pour les ouvrages destinés à être ajustés et qui correspondent à des pulls ou des gilets pour adultes et enfants afin d’avoir la bonne taille.

Pour la layette, je te conseille de faire un échantillon si tu souhaites tricoter une taille très précise (si tu souhaites tricoter pour les prématurés par exemple). Si tu souhaites tricoter une layette sans tailles précises, tu peux te passer d’échantillons, le bébé le portera un jour ou l’autre.

Pour les projets précis comme les bonnets, les chaussettes ou les mitaines, je te recommande vivement de tricoter un échantillon. Ce sont des projets avec des circonférences étroites et précises. Un écart de un ou deux centimètres rendra le tricot importable. Personne ne veut d’un bonnet qui tombe sur les yeux toutes les cinq minutes, ni d’une paire de chaussettes qui ne tient pas sur les chevilles !

Pour les châles, écharpes, l’échantillon est un peu moins important.

pull au point de riz

Envie de tout connaître sur la laine ?

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour devenir une experte de la laine.​

Comment faire un échantillon en tricot ?

Réaliser un échantillon au tricot n’a rien de compliqué, je te rassure ! Voici les étapes à suivre :

  1. Monte le nombre de mailles indiquées pour réaliser ton échantillon et ajoute six mailles de plus.
  2. Tricote trois rangs de point mousse
  3. Tricote trois mailles en point mousse et tricote le reste de tes mailles dans le même point principal que celui utilisé dans ton modèle, termine par trois mailles au point mousse
  4. Répète l’étape 3 jusqu’à avoir le nombre de rangs indiqués sur l’échantillon.
  5. Tricote trois rangs de point mousse
  6. Rabats les mailles souplement
  7. Lave et bloque ton échantillon

C’est important de tricoter ton échantillon dans le même point principal que ton ouvrage.

Par exemple, si ton modèle est 50% en jersey, 30% au point mousse et 20% en côtes (à peu près), tu devras tricoter ton échantillon en jersey.

Si ton modèle est à 80% tricoté en point de riz et à 20% en point mousse, tu devras faire ton échantillon en point de riz.

L’autre étape à ne pas négliger et le lavage et le fait de bloquer ton échantillon. Les mesures indiquées sur un modèle de tricot sont basées sur le projet fini après lavage et blocage. Si ton échantillon mesure déjà 10 cm sans avoir été lavé et bloqué, c’est fort probable qu’il s’agrandisse et/ou s’élargisse encore une fois qu’il aura été lavé et bloqué.

L’étape du blocage te permettra également de valider le rendu de la laine avec le point.

tricot jaune avec des aiguilles

Comment avoir le bon échantillon ?

Tu as donc décidé d’avoir la bonne taille d’échantillon. Excellent choix !

La première chose à faire sera de mesurer l’échantillon que tu viens de réaliser. Pour cela, nous allons mesurer le nombre de mailles.

Pose ton mètre de couture sur l’échantillon (lavé et bloqué) et compte le nombre de mailles qui correspondent à 10 cm. Voici ton échantillon pour les mailles.

Place à présent le mètre de couture à la verticale sur ton échantillon et mesure le nombre de rangs qui correspond à 10 cm. Voilà ton échantillon de rangs.

Si tu as tricoté le nombre exact de mailles avec ton échantillon : woohooo ! Tu peux commencer ton ouvrage directement !

Si ce n’est pas le cas, on continue ensemble encore un peu 😉

mesure un pull rouge

Comment faire un échantillon en tricot ?

Il arrive très régulièrement que l’échantillon ne corresponde pas au niveau du nombre de mailles ou du nombre de rangs. Ne t’inquiète pas, on va voir comment régler cela ensemble.

Ne pas avoir la bonne largeur sera plus problématique qu’en hauteur, car cela aura un impact sur l’aisance finale du tricot. On va voir les différentes possibilités ensemble.

Si ton échantillon a plus de mailles que prévu

Ton projet sera trop petit. Tu auras aussi beaucoup de fil en trop ! Pour résoudre ce problème, tu peux essayer de tricoter avec des aiguilles plus épaisses / larges. Cela rendra tes mailles plus lâches et te permettra de mieux les répartir sur les 10 cm.

Si ton échantillon a moins de mailles que prévu

Ton projet sera trop grand. Tu pourrais même manquer de fil ! Pour résoudre ce problème, essaie d’abord d’utiliser des aiguilles plus fines. Cela te permettra d’obtenir plus de mailles.

Si ton échantillon a le bon nombre de mailles, mais pas le bon nombre de rangs

Ce n’est pas trop grave. Si ton modèle indique les hauteurs en centimètres (par exemple, « tricoter en côtes 1/1 sur 5 cm »), il te suffira de suivre les instructions du modèle.

Par contre, si ton modèle indique les hauteurs en rangs (par exemple, « tricoter en côtes 1/1 sur 10 rangs »), il te faudra convertir les hauteurs du modèle en centimètres.

Pour cela, il faudra faire une petite règle de trois.
Admettons que ton modèle préconise un échantillon de 20 mailles et 34 rangs pour 10 cm. Tu as 20 mailles et 36 rangs sur ton échantillon.

Si le modèle t’indique de tricoter en côtes 1/1 sur 15 rangs, tu devras donc tricoter :

10×15/34 = 4,4 cm de côtes.

Ce produit en croix sera à refaire tout le long de ton ouvrage pour toutes les instructions en rangs.

Si tu as du mal à calculer la règle de trois, tu peux utiliser une application qui te permettra de calculer cette proportionnalité.

calculer échantillon au tricot

Et si ça ne fonctionne toujours pas ?

Si tu n’as pas de chance en changeant la taille de tes aiguilles, tu peux également essayer différents types d’aiguilles. Par exemple, si tu échoues à obtenir le bon échantillon avec des aiguilles en plastique, tu pourras avoir plus de chance avec des aiguilles en bambou. Les fibres fonctionnent différemment avec chaque type d’aiguilles, par exemple, tu auras une meilleure adhérence avec des aiguilles en bois. Fais quelques essais pour voir ce qui fonctionne le mieux.

A présent, tu n’as plus d’excuses pour ne pas faire tes échantillons ! Alors à vos patrons, à vos aiguilles, c’est parti ! 😉

Et si on tricotait ensemble ?

Les triconautes ont leur propre forum. Une plateforme gratuite disponible sur téléphone et ordinateur où les triconautes peuvent se rencontrer, papoter et  s’entraider.

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

18 commentaires sur “Comment faire un échantillon tricot et pourquoi ?”

  1. Merci beaucoup pour vos articles qui m’aident beaucoup car je suis totalement débutante.
    J’ai suivi, comme indiqué sur mon modèle, l’échantillon 10×10 cm.
    Une fois réalisé, j’obtiens un carré de 11 (base) x 10 (hauteur) cm.

    Le pull que je voudrais faire propose une taille 38/40 avec 127 mailles et une taille 40/42 avec 137 mailles.

    Au vu de mon échantillon, que dois-je faire pour obtenir une taille intermédiaire ? Merci pour votre aide !

    1. As-tu pensé à laver et bloquer ton échantillon ? Cela risque d’avoir un impact sur la dimension finale 😉
      Difficile de te répondre car ton tricot a sûrement un motif particulier qui doit être répété. Il vaut mieux que tu te bases sur les dimensions et instructions données par le patron. Pour cela, tu devrais corriger ton échantillon en prenant des aiguilles un peu plus petites 😉

  2. merci pour cet article complet.
    Par conte je me demande tjs si faire une bordure au point mousse sert. Si on tricote plus que 10cm on peut tres bien èpingler au au 4 coins et sur les bord et dèlimiter 10/10 au centre.
    Jusque la je fais comme ça. Mais comme j’envois bcp avec bordure.
    Quel edt tonavi?

    1. C’est une très bonne question cécile 🙂 En réalité, les bordures au point mousse servent à bien faire “tenir” le point et à le délimiter. Notamment en jersey, l’échantillon aura tendance à roulotter alors qu’avec les bordures au point mousse, ton échantillon sera plus plat et tu pourras mesurer mieux et plus facilement 🙂

      1. Merci pour ces informations!
        Je débute en tricot et c’est super ces conseils!
        Je me demande s’il n’y a pas une erreur en fin d’article le contenu de « Si tu as plus de mailles que prévu » et « Si tu as moins de mailles que prévu » est le même.
        Merci beaucoup

        1. Bonjour Patricia 🙂

          Merci de ton commentaire ! Je suis ravie que mon travail te plaise 😛 En effet il y a une petite coquille 😉 j’ai demandé à Mat Ou de corriger ça 😀

  3. Merci Jaenelle pour cet article. Je m’interroge sur le point à utiliser pour tricoter l’échantillon. Logiquement ça devrait être le point utilisé pour tricoter le modèle choisi, mais j’ai vu de nombreux patrons où l’échantillon est donné en jersey alors que le point utilisé pour le modèle final est un autre point. Que faut-il faire ?

    1. Merci, je suis contente que l’article t’ai plu 🙂 normalement, c’est bien le point principal utilisé dans le patron qui est à prendre pour réaliser l’échantillon. Mais, si le modèle indique un échantillon en jersey alors que le point utilisé est autre, il faut suivre cette instruction 🙂

  4. Nathalie Boucher

    Bonjour Jaenelle,toujours intéressant tes articles pour ma part j’aime bien tricoter l’échantillon par contre quand ces avec un point particulier je trouve sa difficile de conter mes mailles . À tu un astuces ? 🧐

    1. Ah oui pas toujours facile 😉 Le mieux c’est de placer des petits fils de couleurs entre chaque maille sur le dernier rang pour bien déterminer le nombre 🙂

  5. Merci beaucoup pou tout ces conseils et ce savoir que tu enseigne aussi gentiment a des personnes comme moi qui apprennent a tricoter ;l’échantillon est donc très important et la base de la réussite

    1. Coucou Annick 🙂 oui c’est tout à fait cela 😉 Merci je suis ravie que les articles et mon travail te plaise !

  6. Retour de ping : Guide ultime pour choisir la laine de votre prochain projet tricot

  7. Retour de ping : Pourquoi la laine peluche et comment l’éviter ? - Les triconautes

  8. Retour de ping : Point de sable : le guide ultime pour le tricoter parfaitement

  9. Albertine Duhaime

    est-ce que faire une taille plus grande compenserait pour un nombre de mailles plus grand que l’échantillon?

    1. Oui mais il faudrait vérifier que le nombre est assez proche du nombre de mailles indiquées dans le modèle pour la taille au-dessus 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *