fbpx

5 conseils pour améliorer la tension de votre tricot

“Je tricote trop serré”, “je tricote trop lâche” : on me demande souvent des conseils pour améliorer la tension du fil lors du processus de création. Une tension mauvaise ou incorrecte est l’une des principales difficultés rencontrée par les triconautes débutants. Je me souviens que lorsque j’ai commencé à tricoter, je tricotais si serré, que je me retrouvais souvent bloqué. Impossible d’avancer, impossible de reculer : une seule solution, tout défaire et tout recommencer ! Etant une personne très stressée, je transmettais mon stress et ma “tension” dans la tension de mon fil.

Résultat des courses ? Les mailles semblent moins belles. Le résultat final est différent que celui que vous devez obtenir normalement. L’ensemble manque d’uniformité, il y a des mailles lâches, des mailles serrées…

Quoi qu’il en soit, mes mailles n’étaient pas très uniformes et je ne comprenais pas pourquoi. C’est peut-être ton cas aujourd’hui et c’est pour cela que je vais partager avec toi mes conseils pour améliorer ta tension et t’aider à t’améliorer dans ta pratique du tricot.

Relax !

Il est facile de se sentir tendu(e) lorsque l’on apprend une nouvelle technique, les aiguilles sont encore des outils un peu étrangers, tu n’as pas vraiment l’habitude de tricoter.

Néanmoins, il faut le savoir, si tu desserres un peu ta tension sur le fil, tu es moins susceptible de perdre des mailles que si tu t’y accroches comme si ta vie en dépendait. Tu verras, ça sera beaucoup plus confortable et agréable pour toi. En prime, le résultat final est beaucoup plus joli ! Alors, sers-toi une boisson chaude, assis-toi dans un fauteuil bien confortable avec de la musique que tu aimes et relaxes-toi.

Vérifie comme tu tiens le fil.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises façons de tenir le fil, il faut juste que tu sois à l’aise.

Néanmoins, le fait d’enrouler le fil autour de ton doigt permet de créer une tension constante entre la pelote de laine et vos aiguilles.

Prêt à découvrir un monde magique ? ✨

Vis une expérience unique avec ton tricot

Tu tricotes ce que tu ressens.

Dure journée ? Enervé(e) par quelque chose de particulier ? Tu ne t’en doutes peut-être pas, mais ton humeur peut réellement influer sur l’apparence de ton tricot.

Si tu es heureuse et détendue, ton tricot reflétera cela. Si, au contraire, tu es en colère, contrarié, anxieuse, stressée, cela se reflétera aussi dans ton tricot.

Regarde quelles aiguilles tu utilises.

Comment te sens-tu avec ? Est-ce que tu aimes tricoter avec ? Si tu les trouves trop longues, trop courtes, que tu te sens maladroites avec, si elles accrochent trop le fil ou qu’elles sont trop glissantes, elles peuvent contribuer à une mauvaise tension.

Il y a quelques jours, j’ai commencé à tricoter un châle et j’avais besoin d’aiguilles de 3mm. Toutes mes aiguilles préférées étaient utilisées dans d’autres projets et j’ai donc dû utiliser des aiguilles en plastique. J’ai détesté tricoter avec ces aiguilles, je ne me sentais pas bien avec et j’ai de suite pu voir que ma tension n’était pas aussi uniforme que d’habitude.

Trouve des aiguilles avec lesquelles tu aimes tricoter. Prends le temps de tester les différentes “matières” d’aiguilles : bois, bambou, plastique, métal…

Investissez dans un bol à laine.

Les bols à laine sont des bols avec de petits trous qui vous permettent de ne pas avoir ta pelote qui roule sur le sol (ce qui peut être à l’origine de mauvaises tensions).

Essaie de mettre en oeuvre ces quelques conseils pour améliorer ta tension au tricot et regarde si les choses s’améliorent. 😉

Et toi, comment as-tu appris à gérer la tension de ton tricot ?

Besoin d'aide ?

Rejoins le groupe facebook des triconautes !
Tricot, entraide & astuces !

Catégories

Rejoins les 4000 triconautes.

Reçois mes derniers articles, mes astuces, mes bons plans et des modèles de tricot gratuits cherchés avec amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins les triconautes.