Tricoter en méthode continentale : la méthode continentale au tricot et d’autres façons de tenir ses aiguilles

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

Lorsque tu as appris le tricot, est-ce que tu savais que tu tricotais en suivant un certain style, une certaine méthode ? Probablement pas. Il existe en effet différentes façons de tricoter et ces méthodes nous viennent du monde entier ! On tient le fil à gauche ou à droite, enroulé autour du cou… Nous allons donc voir aujourd’hui les différentes façons de tricoter et leurs différentes caractéristiques.

Sommaire

Tricoter en méthode continentale : la plus à la mode

Qu’est-ce que c’est ?

La méthode de tricot continentale est également connue sous le nom de méthode à l’allemande. C’est une façon de tricoter avec laquelle tu devras tenir le fil à tricoter avec ta main non-dominante (celle avec laquelle tu n’écris pas).

Concrètement, si tu es droitièr(e), l’aiguille de droite sera ton aiguille de travail et le fil de travail sera dans ta main gauche. Si tu es gauchèr(e), ça sera l’inverse.

Beaucoup de personnes trouvent cette méthode plus rapide et les crocheteurs/crocheteuses qui apprennent à tricoter trouvent souvent que la méthode continentale est plus « naturelle » à utiliser pour eux.

Parce que ce style de tricot utilise ta main non-dominante, il ne sera pas nécessaire de déplacer le fil devant ou derrière les aiguilles afin de tricoter des mailles endroit ou envers (cela viendra au fur et à mesure que tu pratiques). Au lieu de cela, le fil est placé au-dessus ou en dessous de l’aiguille dans la main non-dominante.

tricoter avec la méthode continentale

D’où ça vient ?

Le fait de tenir son fil de la main est une technique qui semble venir d’Allemagne, mais la date d’origine exacte est floue . Un livre de 1958, le Vestlandske Kunstindustrimuseum Årbok, précise que cette pratique a été introduite en Norvège par des tricoteurs et tricoteuses de la classe supérieure au cours du XIXe siècle et transmise aux artisans.

À la même période, le mot norvégien « binde » utilisé pour désigner le mot « tricot » est abandonné au profit du terme allemand « strikke ».

Cela serait pour cette raison que les livres anglais de 1840 appellent le fait de tenir le fil avec la main gauche la méthode «allemande» ou «néerlandaise» (inscrite comme « Dutch » qui signifie «néerlandais» en anglais, mais qui peut-être « deutsch » ou « allemand » dans la langue allemande).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le tricot allemand ou continental est tombé en disgrâce au Royaume-Uni et aux États-Unis en raison de son association avec l’Allemagne. Ainsi, de nombreux livres en anglais sur le tricot sont faits dans le style anglais. C’est Elizabeth Zimmermann qui a contribué à réintroduire le tricot de style continental aux États-Unis.

elizabeth zimmermann

Comment tricoter avec la méthode continentale ?

La maille à l’endroit

De manière générale, il y a deux façons de tricoter la maille à l’endroit avec la méthode à la continentale : le « picking » et le « wrapping », littéralement la « cueillette » et « l’enroulement » en français.

Avec le « picking », on va venir « piquer » ou « cueillir » le fil qui sera généralement maintenu près de l’ouvrage. L’aiguille droite sera alors utilisée pour « piquer » les mailles à travers les boucles sur l’aiguille gauche pour les passer sur l’aiguille droite.

Avec la méthode « wrapping » ou à enroulement, le fil est enroulé autour de l’aiguille d’une manière assez similaire, mais l’index droit est utilisé pour maintenir le fil en place et faire une nouvelle maille. Cette méthode est parfois plus facile pour les triconautes qui souhaitent tricoter avec la technique continentale.

La maille à l’envers

Tricoter les mailles envers avec la méthode continentale est souvent plus difficile que pour la maille endroit. C’est pour cela qu’il existe plusieurs façons de tricoter cette maille (selon les pays, les régions…). La méthode traditionnelle consiste à amener le fil à l’avant de l’ouvrage et à plier l’index gauche pour enrouler le fil autour de l’aiguille droite.

Est-ce qu’on tricote vraiment plus vite avec la méthode continentale ?

C’est très certainement LA question qui revient le plus et LA raison qui pousse le plus de personnes à passer à la méthode continentale. J’adore répondre à cette question par cette belle anecdote historique que nous raconte Anne L. Macdonald dans son ouvrage No Idle Hands :

« Quand j’étais enfant, nous rendions visite à deux «vieilles filles», cousines de ma mère, qui avaient pris leur retraite en tant qu’enseignantes. Elles vivaient ensemble, mais là la similitude se terminait: l’une était presbytérienne, l’autre baptiste; l’une était républicaine, l’autre démocrate; l’une tricotait de la «vieille façon campagnarde» en tenant le fil dans la main gauche et venait le «cueillir» avec la droite et l’autre tricotait «à l’américaine» en tenant le fil dans la main droite et en le faisant pivoter autour de l’aiguille.

Quand elles ont tricoté pour la Croix-Rouge pendant la Seconde Guerre mondiale, elles ont fait la course pour voir quelle méthode était la plus rapide, mais ont finalement décidé qu’il y avait peu de différence de vitesse entre les deux techniques. »

Voilà la réponse 😛

livre tricot

Envie d'apprendre à tricoter ?​

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour apprendre le tricot simplement.​

La méthode anglaise

Qu’est-ce que c’est ?

La méthode anglaise connue aussi sous le nom de « tricot à l’américaine » ou « tricot à la française » est un style de tricot qui consiste à tenir le fil dans la main dominante le long de l’aiguille de travail. C’est une méthode que l’on retrouve beaucoup dans les îles britannique et en Amérique du Nord, mais c’est une technique pratiquée dans le monde entier et qui est probablement la plus courante.

Si tu es droitièr(e), le fil de travail sera dans ta main droite. Si tu es gauchèr(e), ça sera normalement l’inverse, mais certain(e)s gauchèr(e)s se forcent à utiliser leur main droite.

Cette méthode est communément appelée la méthode « lancée » en raison du mouvement qui est fait pour enrouler le fil autour de l’aiguille. . C’est également la raison pour laquelle le tricot anglais est souvent considéré comme un méthode plus lente que le tricot continental (Je pense personnellement que c’est faux et qu’il s’agit d’une illusion dû au fait que les mouvements pour tricoter sont minimisés).

tricoter avec la méthode française

D’où ça vient ?

L’origine de la méthode anglaise remonterait au début du règne de la Reine Victoria, les ladies anglaises, les dames de la haute société, souhaitant se distinguer de la classe ouvrière, a abandonné l’ancienne façon de tenir les aiguilles et auraient commencé à tenir leurs aiguilles comme on tient un stylo ou un couteau. Cela permettait de minimiser les gestes et de tricoter de façon plus élégante tout en dévoilant plus les mains et faisait penser à la façon dont on tient une tasse de thé.

Petit à petit, la méthode anglaise s’est répandue dans la classe ouvrière (notamment dans le sud de l’Angleterre). Cette méthode a connu beaucoup d’évolutions avec les aiguilles tenues dans les paumes ou entre le pouce et l’index…

La méthode qui tient les aiguilles dans les paumes, plus efficace, est celle qui nous est restée.

Comment tricoter avec la méthode anglaise ?

La maille endroit

Commence à insérer l’aiguille droite dans la première boucle de l’aiguille gauche en faisant bien attention à prendre le brin avant. Pique ton aiguille de la gauche vers la droite. Tu dois former un « T » avec la pointe de tes aiguilles.

Avec ta main droite, passe la laine devant l’aiguille droite et fais la passer entre les deux aiguilles.
Tout en essayant de conserver la même tension sur la laine enroulée, ramène la pointe de ton aiguille droite et fais passer la laine dans la boucle de ton aiguille gauche.

Glisse la boucle gauche et fais la tomber de l’aiguille. Tu dois avoir une maille sur ton aiguille droite

La maille envers
Vérifie bien que ton fil se trouve sur l’avant de ton tricot. Commence par insérer l’aiguille de la droite vers la gauche dans le brin avant. Comme pour la maille endroit, enroule le fil autour de ton aiguille droite et fais passer ta laine dans la boucle de ton aiguille gauche.

La méthode portugaise

Qu’est-ce que c’est ?

La méthode portugaise est connue aussi comme le tricot bosniaque, la méthode balkanique, la méthode turque ou inca. C’est une méthode qu’on retrouve beaucoup dans les Balkans et en Europe de l’Est.

Le tricot portugais est un style de tricot particulièrement unique car la tension du fil n’est pas du tout gérée par les mains. Au lieu d’être tenu par les mains, le fil est enroulé autour du cou. Les mailles sont formées en effleurant le fil avec le pouce opposé.

La raison pour laquelle beaucoup de personnes aiment cette méthode est qu’elle libère les doigts et permet de se concentrer uniquement sur la vitesse. Dans tous les autres styles de tricot, la tension est maintenue dans les mains; cela donne à tes mains deux tâches à faire en même temps: tenir le fil et travailler les mailles avec les aiguilles. Lorsque la tension est maintenue autour du cou, il y a une chose de moins dont tu dois te soucier lorsque tu tricotes.

Cette technique est également idéale pour soulager la douleur au tricot, car une grande partie des blessures ou douleurs dans les mains provient du fait de tenir le fil. Si le tricot avec le fil autour du cou est un peu trop bizarre pour toi, tu peux également obtenir une épingle à tricoter qui se fixe à ton haut de vêtement et permet de maintenir la tension sur ton fil.

C’est également une méthode qui est appréciée par les personnes malvoyantes, car elles savent toujours où le fil se trouve.

La maille envers avec la méthode portugaise est également considérée comme l’une des techniques les plus faciles pour tricoter une maille à l’envers.

tricoter avec la méthode portugaise

D’où ça vient ?

Le tricot portugais est un style de tricot qui n’est pas originaire du Portugal, malgré son nom, et qui est un style de tricot très populaire là-bas.

C’est l’un des plus anciens styles de tricot, il serait, en effet, originaire du Moyen-Orient et remonterait à plus de dix siècles !

La technique s’est progressivement étendue au nord de l’Afrique et du Moyen-Orient à la Méditerranée, aux Balkans (en particulier à la Bulgarie et à la Grèce), à la péninsule ibérique et est finalement arrivée en Amérique du Sud via la colonisation espagnole et portugaise.

Les tricoteurs/tricoteuses de ces pays utilisent parfois des aiguilles à tricoter avec un crochet au bout, mais ce n’est pas nécessaire, car le style de tricot portugais est souvent pratiqué avec une aiguille à tricoter standard.

Comment tricoter avec la méthode portugaise ?

Avant de commencer, pense bien à enrouler ton fil autour de ton cou ou à utiliser une épingle à tricot.
La maille endroit

Mets tout en place pour tricoter en tendant le fil autour de ton cou ou de ton épingle. Enroule le fil autour de ton majeur droit. Tiens ton ouvrage dans la main gauche et une aiguille vide dans ta main droite.

Pique l’aiguille droite sous le fil de travail. Insère l’aiguille droite dans l’avant de la première maille de ton aiguille gauche.

Avec ton pouce droite, passe le fil de travail sur l’aiguille droite. Pousse la pointe de l’aiguille droite dans la boucle de l’aiguille gauche et retire la maille.

La maille envers

Mets tout en place pour tricoter en tendant le fil autour de ton cou ou de ton épingle. Enroule le fil autour de ton majeur droit. En gardant le fil de travail sous l’aiguille droite, insère l’aiguille droite dans la première maille de ton aiguille gauche. Passe le fil de travail sur l’aiguille droite. Tire la maille à travers en tirant l’aiguille droite à travers la boucle de l’aiguille gauche vers la droite.
Retire la maille de l’aiguille.

Et voilà, tu connais à présent les trois grandes techniques de tricot, il ne te reste plus qu’à choisir celle que tu préfères ou à découvrir celles que tu ne connais pas encore 😉

Tu aimes mon contenu ? tu va adorer mon Instagram

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *