fbpx

Conseils pour tricoter plus et plus vite !

La semaine dernière, certaines d’entre vous m’ont demandé comment je faisais pour tricoter autant et aussi vite ! Bien que je ne puisse pas dire que je puisse rivaliser avec la championne en titre de vitesse de tricot, je réussis à réaliser quelques projets chaque mois et pas forcément des petits. Je garde donc un rythme plus correct au fil des projets. Je tricote régulièrement depuis sept ans (fichtre, déjà !) et globalement, je peux me considérer comme une tricoteuse rapide et productive. J’ai également remarqué que ma tension est plus plus relâchée, ce qui est positif car je tricotais très serré au début en raison du stress que je faisais passer dans mon tricot.

Il existe des moyens de tricoter plus rapidement à l’aide de techniques de tricot. Pour avoir essayé l’une de ses méthodes (la méthode continentale, je trouvais que je ne tricotais pas plus vite et je suis donc revenue à la méthode avec laquelle j’avais appris). Ces technique permet d’augmenter, apparemment, le nombre de mailles que tu tricotes par minutes et il y a des personnes à qui cela réussit bien 🙂 Je connais des triconautes qui peuvent réaliser un pull en une semaine à peine ! Je pense, de mon côté, que ma vitesse vient de la façon dont j’ai intégré le tricot dans ma vie et cela se résume en trois petits points.

Prenez le temps de tricoter.

Je sais que cela peut paraître évident, mais c’est pourtant la dure réalité. Si tu ne tricote pas régulièrement, ton tricot (et ta vitesse) ne suivra pas. Qui parmi nous n’a pas été complètement choquée par le fait que le pull que nous n’avons pas touché depuis le week-end dernier n’a pas miraculeusement commencé ses propres manches par lui-même ? 😛 

C’est totalement scandaleux n’est-ce pas ? J’ai certainement eu des moments comme ça. Il y a des jours où je ne tricote pas autant que je le souhaiterais, et d’autres jours je ne fais que tricoter, cela dépend de la journée. Dans l’ensemble, je m’assure de consacrer au moins quelques minutes à au moins un projet par jour 😉

L'étole pour surclasser le froid

La dentelle si belle ❄️

1 patron tricot ⛲; 1 conte 🦉 à lire et à écouter

Trouve ton groove netflix / livre audio / podcast et laisse tomber le smartphone.

J’ai l’habitude de tricoter en écoutant un podcast audio audio ou un livre audio, à tel point que je ne pense pas avoir emmagasiné autant d’informations en si peu de temps. Si ce n’est pas ta tasse de thé, il existe toujours les services vidéos comme Netflix. Je ne suis pas du tout une spectatrice de série, je suis plus une lectrice et j’aime apprendre des choses au quotidien. Le fait d’avoir quelque chose à écouter me donne un rythme, une vitesse de croisière.

D’ailleurs, si tu aimes les livres audio, j’ai rédigé des histoires uniques, liés à des patrons de tricot et les aient enregistrées en audio sur la boutique des triconautes. 

Aujourd’hui il est très facile d’être distrait surtout avec les téléphones qui sont tout le temps à nos côtés. Je ne te dis pas le nombre de notifications que j’ai par jours sur mon téléphone, tu prendrais peur ^^ C’est pour cette raison que, je m’oblige à laisser mon téléphone dans une autre pièce que celle où je me trouve et je me donne quelques heures au fil de la journée pour répondre à vos mails, vos messages privés et autres. La morale ? Il peut y avoir un milliard de choses qui peuvent te déconcentrer pendant que tu tricotes, donc si tu souhaites laisser plus de place au tricot dans ta vie, tu dois contrôler au maximum les éléments perturbateurs tels que les smartphones et les notifications.

Diviser pour mieux tricoter.

A mon avis, c’est peut-être la meilleure stratégie. Il te suffit tout simplement, d’avoir différents projets pour différents types de situations. Par exemple, je possède un tricot “zéro-cerveau” pour quand je suis fatiguée ou que je dois transporter le tricot et un tricot “complexe et plus imposant” qui reste à la maison. Cela me permet de passer d’un projet à l’autre facilement, de m’adapter en fonction de la situation et de pouvoir avoir toujours un tricot sur moi.

Bien sûr, tu ne peux pas tricoter partout et dans toutes les situations (pas de tricot pendant les entretiens d’embauche par exemple ^^).

Le fait de tricoter plus régulièrement te permettra de travailler plus régulièrement ton tricot et donc de gagner en vitesse et en fluidité.

comment tricoter des chaussettes facilement ?

Reçois mon guide ultime gratuitement pour apprendre à tricoter tes premières chaussettes.

Rejoins les 4000 triconautes.

Reçois mes derniers articles, mes astuces, mes bons plans et des modèles de tricot gratuits cherchés avec amour

4 commentaires sur “Conseils pour tricoter plus et plus vite !”

  1. Patricia RIAULT

    Je tricote assez vite, mais je me rends compte que je suis moins rapide sur les rangs envers. J’ai essayé plusieurs fois de ne pas lâcher mon aiguille pour passer mon fil mais je n’y arrive, le vieux réflexe revient. Alors quand j’essaie de me contrôler je suis encore plus lente donc, je tricote au rythme de ma technique. J’évite de tricoter des points complexes devant la télévision.

    1. Coucou Patricia 🙂 Oui c’est normal on tricote toujours moins vite les rangs envers, c’est pour cela que certaines triconautes évitent de tricoter à l’envers et préfèrent tricoter dans l’autre sens 😉 Dans tous les cas, prends ton temps 😀

  2. Alors moi, je ne suis pas particulièrement à la recherche de rapiditité, bien que je me suis remise à tricoter depuis deux mois, j’ai acquis une vitesse de croisière qui me va. J’ai commencé un pull en jersey mi octobre, j’arrive à la fin du devant, le dos est déja fait. Je le fais devant la tv, j’ai acquis le ruthme du jersey. Le tricot, est associé à un moment de détente et pause pour moi, donc, en général, je m’y mets quand j’ai fini ce que j’avais à faire enfin de matinée et juste aprés manger ( pour l’instant je travaille pas), et le soir ou fin d’aprés midi.
    J’aime aussi apprendre, j’écoute des podcast sur divers thémes ( pas forcément tricot), des reportages sur des thémes qui m’interessent, ou j’écoute la radio simplement.
    Du coup, je me trouve toujours un petit moment pour le tricot. J’ai un gros encours, et entre temps, je me lance sur des petits projets: bonnet, snood, mitaines etc… Comme ça j’ai l’impression d’avancer .
    Je suis plus à la recherche d’améliorer ma technique et connaissance du tricot: montages, points, coutures, tout ce qui entre dans la création du tricot.
    la ou j’essaye d’aller plus vite c’est pour le montage des mailles, je viens de découvrir la techniques continentale pour le montage , qui me va bien, meme au niveau tension, mais juste pour le montage, pour les rangs suivants, je suis plus à l’aise avec la methode classique. Le tout est d’être à l’aise et prendre du plaisir. Si c’est pour s’acharner avec une methode des outils qu’on a du mal à maitriser c’est pas la peine.
    Prendre le temps d’apprendre à faire les choses, permet ensuite de gagner du temps et trouver son rythme de croisière.

    1. Coucou Cécile 🙂 je suis entièrement d’accord et ta phrase résume parfaitement le tout : “Le tout est d’être à l’aise et de prendre du plaisir”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins les triconautes.