Comment tricoter un pull : Tout ce qu’il faut savoir

jaenelle avec un pull jaune moutarde

Tricoter un pull : comment faire ça ? Il existe des tas de formes de pulls différentes qui sont chacune plus ou moins adaptées à certaines morphologies. Souvent, pour tricoter un pull, on va te proposer ce que l’on appelle différents styles de pull. Il faut savoir que la différence se joue principalement au niveau des emmanchures et des empiècements.

L’idée de tricoter un pull de tes propres mains lors des soirées froides de l’hiver peut te motiver à aller fouiller dans ta réserve de laines pour trouver le fil parfait en quantité parfaite.

La possibilité d’un pull qui n’est pas adapté à ta morphologie, qui est mal ajusté, en revanche, est intimidante, effrayante voire carrément terrifiante ! Mais, je suis ici pour te dire que tu peux tricoter des pulls qui s’adapteront parfaitement à ta taille.

Voici quelques conseils pour tricoter un pull parfait !

Sommaire

Tricoter un pull : les bonnes bases à avoir

Si tu envisages de tricoter un pull, la seule chose que tu dois savoir est la suivante: chaque pull est différent. Il y a tellement de constructions, de points et de techniques différents, dont beaucoup sont conçus pour les débutants.

Chaque fois que tu tricotes un pull, tu vas apprendre quelque chose de nouveau! Tu as donc décidé de tricoter un pull (tu peux le faire !). Il est temps de passer en revue ton placard, et tes compétences en tricot, pour t’assurer que tu sais exactement ce que tu vas faire, ainsi que les étapes à suivre pour réussir.

Avant de te lancer dans la réalisation de ton pull, assures-toi de bien connaître les compétences de bases :

Cette liste n’est pas exhaustive bien entendu, la liste de ces compétences dépend totalement du modèle. Pour les pulls les plus basiques, ces compétences correspondent aux bases.
mains qui tricotent une laine bleu

Les questions à te poser avant de commencer

Choisir un pull que tu va adorer

Jette un œil dans ton placard. Quels sont certains de tes pulls préférés ? Pourquoi les aimes-tu ?

De même, quels sont les pulls que tu ne portes jamais? Pourquoi ne les portes-tu pas ? Il est important de savoir quelles caractéristiques te font te sentir bien dans ton pull.

Par exemple, je déteste les cols roulés parce qu’ils me serrent et me font me sentir piégée dans mes vêtements. Je ne tricote donc jamais de pulls à col roulé. Pose-toi les bonnes questions :

  • Aimes-tu les pulls plutôt près du corps ou lâches ?
  • Tu aimes les pulls crop-top ou les pulls longs
  • Tu aimes les manches courtes, longues ou trois-quarts ?
  • Quelle fibre préfères-tu ?
  • Tu aimes plutôt les pulls épais ou légers ?

La bonne nouvelle est que bon nombre de ces caractéristiques, comme la longueur et les manches, peuvent être facilement personnalisées.

L’idée ici est que tu essaies de tricoter un pull que tu porteras réellement et que tu ne laisseras pas traîner dans ton placard (ça serait vraiment dommage non ?)

femme avec un pull bleu

Trouver un modèle adapté à ton niveau

Le premier pull que tu tricotes doit être adapté à ton niveau ! Même si tu tricotes depuis longtemps, essaye de choisir un modèle simple étant donné que c’est ton premier modèle de ce genre.

Bien entendu, je ne te conseille pas de choisir un pull avec des dessins ou une construction complexe pour ton premier projet. L’idée est que tu puisses te concentrer uniquement sur la réalisation du modèle et pas passer ton énergie dans une technique complexe.

Cherche plutôt un motif répétitif ou un point simple que tu pourras mémoriser facilement. De cette façon, tu pourras te concentrer sur la mise en forme de ton pull.

Bien sûr, certains projets de tricot sont plus simples que d’autres. Des designs les plus compliqués aux patrons les plus simples.

Cependant, si tu commences, je te recommande de t’appuyer sur des explications de base pour commencer.

C’est pourquoi je conseille aux triconautes qui en ressentent le besoin de suivre ma formation “Mon pull à la carte” afin qu’elles/ils puissent être accompagné(e)s pour ce projet relativement important. Durant ces formations, tu pourras en apprendre davantage sur le tricot et établir les bonnes bases de ton tricot.

une femme lit un livre avec une tasse de café

Trouver la bonne laine

“De combien de fil j’ai besoin pour faire un pull ?”. C’est certainement l’une des questions que je reçois le plus en message privé.

Cela dépend du poids du fil, de la teneur en fibre, de la taille de ton pull, du motif et du style (fair isle, aran etc…)

En moyenne, tu as besoin d’au minimum 1200 mètres de fil à tricoter pour un pull adulte. Tu devras prévoir au moins 10% de fil supplémentaire au cas où car ta tension peut différer légèrement du modèle et tu n’as pas envie de te retrouver à cours de fil n’est-ce pas ?

Tu dois connaître les différentes spécificités de la laine afin de pouvoir faire le bon choix. Je t’encourage à télécharger mon guide ultime gratuit pour tout savoir de la laine. Cela t’aidera à mieux comprendre les différentes fibres, leurs caractéristiques, leurs avantages et leurs inconvénients.

pelotes de laine bleu et rouge

Ne saute pas l’étape de l’échantillon !

Bien que l’échantillon ne soit pas très important pour les écharpes, tricoter un échantillon est une étape très importante pour les pulls ! Avoir un pull bien ajusté est un point très important pour la bonne réalisation d’un pull.

Choisir la taille

Choisir une taille peut être l’étape la plus difficile dans la réalisation de votre pull, et il n’y a pas un truc magique qui s’applique à tout le monde.

Voici un bon point de départ: prends ton pull préféré et mesure le buste (si tu mesures seulement l’avant et qu’il est posé à plat, tu devras doubler ce nombre).

Utilise ce chiffre comme guide et essaie de l’adapter à la taille de ton patron.

En tricotant plus de pulls, tu auras une meilleure idée de la coupe que tu aimes. Pour l’instant, mesure ton pull préféré et choisis la taille à partir de cela.

tête qui enfile un pull
livre tricot

Envie de tricoter ton premier pull ?​

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour tricoter ton premier pull​

Tricoter un pull : Les différentes formes de pulls qui existent

Le pull droit ou le pull à épaule tombante

Pour le style de pull à épaules tombantes, on retrouve deux variantes : la classique et la modifiée.

La version classique est très simple. On part d’un « rectangle » qui correspondra à notre dos et devant. Les manches seront droites et il n’y aura pas d’encoches au niveau des emmanchures.

C’est vraiment la forme de pull la plus simple qui existe.

C’est une forme de pull qui s’adapte assez bien à toutes les morphologies. Elle crée une forme confortable et facile à personnaliser.

schéma d'un pull avec des épaules droites

Pour savoir comment tricoter un pull à épaules droites modifiées, c’est tout simple : les manches rejoignent l’empiècement dans des encoches qui vont des épaules à la base des emmanchures.

Il n’y a pas d’autres mise en forme au niveau des emmanchures.

Lorsqu’il est tricoté en rond, des rangs raccourcis peuvent être combinés à des diminutions à la base des emmanchures afin de remplir les encoches formées.

Ces pulls se caractérisent par une forme assez carrée et un style décontracté. La forme carrée permet d’incorporer facilement des motifs de points pour « remplir » la grande étendue laissée par les formes carrées de ce pull.

schéma d'un pull avec des épaules droites

Le pull à manches montées

Les styles de manches montées ont une coupe classique taillée et ajustée.

Comment tricoter un pull à manches montées ? Tout se joue au niveau des emmanchures là aussi.

L’arrondi de manche peut être formé grâce à un jeu de diminutions lorsqu’il est tricoté à plat ou en faisant des rangs raccourcis s’il est tricoté en rond.

La forme de la manche des pulls à manches montées est caractéristique et facilement reconnaissable.

schéma d'une manche montée

Les pulls à manches montées ont des silhouettes ajustées et une forme classique et intemporelle.

Parce qu’il n’y a pas d’excédent de tissu aux emmanchures, cela donne un rendu plus raffiné et élégant que les autres styles de pull.

Le pull à manches montées est particulièrement adapté aux variations d’ajustement qui peuvent être ajoutées.

livre tricot

Envie de tricoter ton premier pull ?​

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour tricoter ton premier pull​

Le pull yoke

Comment tricoter un pull yoke ? C’est une des questions que je reçois le plus.

C’est normal, car ce style de pull est très populaire en ce moment.

C’est le seul qui peut être tricoté en rond UNIQUEMENT ! On monte les mailles pour la circonférence du cou, puis on augmente régulièrement sur quatre intervalles (en général) jusqu’à atteindre la circonférence la plus large de la profondeur d’emmanchure.

Lorsque l’on tricote l’empiècement, il n’y a pas de définition du dos, du devant et des manches, contrairement au raglan où on place des augmentations sur des diagonales afin de bien faire les distinctions.

Tout est tricoté d’un seul et même empiècement.

Les pulls yoke sont uniques de part l’absence de mise en forme visible aux emmanchures. L’empiècement est formé avec des augmentations qui sont uniformément réparties sur toute la circonférence du haut du corps.

Selon le type d’augmentation utilisé, la mise en forme peut être décorative ou assez discrète.

Ce pull, de part sa forme, aura tendance à avoir une coupe moins ajustée que les pulls raglan ou à manches montées.

Le pull raglan

Le style de pull raglan est un classique. Pour tricoter un pull raglan, on place les augmentations (ou diminutions) d’emmanchures sur quatre diagonales distinctes qui permettront de mettre en forme le devant, le dos et les manches de manière visible.

Les pulls à forme raglan ont des «coutures» distinctives entre le (s) devant, le dos et les manches qui forment des lignes diagonales allant du bord du cou à la base des emmanchures.

Les lignes raglan peuvent être décoratives ou discrètes, selon le type et la séquence des augmentations ou diminutions utilisées.

Les pulls raglan s’adaptent bien aux épaules et se prêtent bien à une coupe près du corps.

pull manche raglan bleu

Tricoter un pull : Comment choisir la bonne forme de pull ?

A présent que tu connais les différentes formes de pull de base, tu vas pouvoir mieux réfléchir et choisir la forme qui te convient le mieux et celle que tu choisiras pour tricoter un pull.

Connais-toi toi-même

Si tu aimes porter des pulls amples ou préfères te mettre en valeur avec un pull plus étroit, tu devras choisir des modèles de tricot de pulls qui répondent aux critères que tu veux.

Tu n’es pas sûr(e) de ton style ? Sors les pulls que tu possèdes dans ton armoire et que tu aimes et essaie de trouver des éléments communs dans ces pulls.

Tu découvriras peut-être que tu es un(e) fan de pulls raglan. Tu préfères peut-être des pulls plus texturés et épais…

Une fois que tu sais ce que tu aimes porter, tu pourras partir sur de bonnes bases et choisir des modèles vraiment intéressants qui te plairont et que tu porteras une fois qu’ils seront terminés.

pull torsadé doré

Comprendre la construction d'un pull

“Pour savoir comment roule une voiture, il faut savoir ce qu’il y a dans le moteur”, c’est une phrase que je répète souvent.

Je suis de celles et ceux qui pensent que pour bien comprendre comment ça marche, il faut savoir comment s’est fait. Dans la formation “Mon pull à la carte” édition aiguilles droites et aiguilles circulaires”, je décompose avec toi les différents éléments afin que tu puisses comprendre la façon dont un pull est structuré et composé.

Mesure tout

C’est important que tu fasses correspondre tes mesures au pull que tu réaliseras. N’hésite pas à mesurer également régulièrement ton tricot au fil de la réalisation pour vérifier que tout se passe bien.

Une bonne façon de prendre tes mesures est de comparer un pull similaire que tu possèdes déjà à ton modèle de tricot.

Cela t’aidera également à évaluer l’aisance que tu préfères avoir dans tes vêtements en tricot (plutôt positive et large ou négative et étroite). C’est essentiel pour adapter ce pull à toi et à ton corps !

mesure un pull rouge

Choisis et prépare le bon fil

Un sublime patron de pull peut être ruiné par un mauvais choix de fil. Tu dois choisir un fil approprié pour ton patron. Beaucoup de travail est nécessaire pour tricoter un pull. Ne perds pas tout ce temps de travail en utilisant un fil qui se désagrège après quelques lavages.

Tricoter un échantillon avec ton fil choisi et mesure-le pour l’ajuster au besoin. Après avoir trouvé l’échantillon tricoté, bloque-le et mesure à nouveau l’échantillon. Cela t’aidera également à faire quelques ajustements au besoin. Ces étapes sont essentielles pour tricoter un pull qui te va bien.

fils à tricoter de différentes épaisseurs

Découvre comment créer ces ajustements

Pour découvrir des ressources sur la façon de personnaliser tes tricots, je t’encourage à aller découvrir ma formation “Mon pull à la carte” où je te donne tous les conseils pour personnaliser ton pull avec des plis, des points de tricot, des cols, des emmanchures particulières etc…

Tu pourras également apprendre à tricoter et créer tes propres ajustements sans faire le moindre calculs grâce aux générateurs présents dans les formations.

manche de pull rouge

Attends-toi à faire une erreur

Tricoter un pull peut être un vrai défi. Pour éviter les erreurs (même si tu tricotes depuis longtemps) porte une attention particulière aux mesures et au patron peut faire une énorme différence. Tu dois également réserver suffisamment de temps pour faire des progrès incroyables tous les jours.

Faire un pull pour adulte peut être un projet écrasant. C’est énorme par rapport aux petits projets du début. Il est même difficile de commencer même une fois que tu as tous les éléments pour tricoter.

C’est pourquoi je te conseille de décomposer le projet en parties plus petites et plus faciles à gérer. Par exemple, le premier jour pourrait être consacré à la lecture du patron et à la prise de mesures. Les jours suivants pourraient être consacrés au vrai tricot.

La plupart des erreurs de tricot sont faciles à corriger, ne laisse pas une petite erreur t’empêcher de profiter de ton pull fait-main. Si tu fais une erreur, reprends-la et continue ton pull. Cela en vaudra la peine surtout si cela peut t’éviter d’avoir à défaire tout ton pull !

magazines par terre

Tricoter un pull : comment le tricoter ?

Il existe de nombreuses façons de tricoter un pull, mais il existe deux grandes techniques qui sont les plus souvent utilisées : tricoter à plat ou tricoter avec des aiguilles circulaires.

C’est important que cela soit toi qui décide à quel point tu te sens à l’aise avec les coutures ou le tricot en rond. Chacune des techniques possède ses avantages et ses inconvénients.

Ainsi les pulls tricotés en rond du haut vers le bas n’ayant pas de coutures, c’est une bonne option pour les triconautes qui n’aiment pas cette étape ou qui ne sont pas à l’aise avec les coutures.

Les pulls tricotés à plat sont une bonne option pour les triconautes qui n’aiment pas avoir beaucoup de mailles sur leurs aiguilles et qui préfèrent le tricot à plat avec des aiguilles droites.

aiguilles à tricoter en bois

Tricoter à plat (avec des aiguilles droites)

En tricotant à plat, tu utilises des aiguilles droites uniquement et ton tricot sera réalisé en plusieurs morceaux. Il te faudra alors réaliser des coutures une fois que le tricot sera terminé pour l’assembler.

Le tricot à plat est souvent la première chose que l’on apprend au tricot. Ton premier pull peut se faire avec cette technique si c’est ainsi que tu te sens le/la plus à l’aise.

deux paires d'aiguilles à tricoter

Tricoter en rond (avec des aiguilles circulaires)

Tu peux également tricoter un pull en rond avec des aiguilles circulaires, on dit alors qu’il est tricoté “d’une pièce”. Les modèles tricotés en rond ont l’avantage de ne pas avoir de coutures à la fin, ce qui te permet de passer outre cette étape parfois rébarbative.

En tricotant en rond, deux écoles “s’affrontent”. Les “top-down” (tricotés du haut vers le bas) et les “bottom-up“ (tricotés du bas vers le haut). Les tricot “top-down” sont tricotés du col vers les hanches et les tricots “bottom-up” sont tricotés des hanches vers le col.

Personnellement, je préfère de loin tricoter du haut vers le bas. Cela te permet de tester ton pull directement sur toi et cela me paraît plus logique et bien plus facile que tricoté en rond du bas vers le haut (même si cela reste possible).

Il faut savoir que plus de modèles sont tricotés en top-down qu’en bottom-up, c’est une technique plus appréciée et donc, plus répandue.

Voilà, tu as les infos de base nécessaires pour te lancer. A présent, il ne te reste plus qu’à monter tes mailles et à commencer !

Et si on tricotait ensemble ?

Les triconautes ont leur propre forum. Une plateforme gratuite disponible sur téléphone et ordinateur où les triconautes peuvent se rencontrer, papoter et  s’entraider.

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

9 commentaires sur “Comment tricoter un pull : Tout ce qu’il faut savoir”

  1. Retour de ping : Tout comprendre de la construction des pull top-down et bottom-up

  2. Retour de ping : Des couleurs flatteuses pour tout le monde ! - Les triconautes

  3. Merci beaucoup pour toutes ces petites aides si précieuses, je vais enfin pouvoir me remettre au tricot sereinement.
    Delphine

  4. Retour de ping : Comment tricoter un pull ? - Les triconautes

  5. Retour de ping : Comment tricoter un pull facilement ? - Les triconautes

  6. Retour de ping : Comment adapter un patron tricoté à plat pour les aiguilles circulaires ? -

  7. Retour de ping : Relever des mailles : tout ce qu’il faut savoir - Les triconautes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *