Aller au contenu

Laine mohair : tout ce qu’il faut savoir dessus

laine mohair

Envie d'aller directement à l'essentiel ? Voici un résumé de ce qu'il faut savoir sur la laine mohair :

  • La laine mohair est une fibre précieuse, connue pour sa douceur et sa durabilité.
  • Le mohair provient des poils de la chèvre angora et est différent de la fibre angora provenant du lapin.
  • L’industrie de la laine mohair est principalement centrée en Afrique du Sud, mais il existe également des élevages en France.
  • Pour produire du mohair, les chèvres sont tondues deux fois par an, puis la laine est triée, nettoyée, lavée, filée et teintée.
  • Pour détecter un faux mohair, tu peux effectuer des tests de couleur, d’apparence, d’uniformité et de feu.
  • Des recommandations de laines mohair de qualité incluent le mohair des Fermes de France, le mohair Haiku d’Alchemy et la silk mohair de Habu. Je les présente plus amplement plus bas dans l’article.

La laine mohair : qu’est-ce que c’est ?

La fibre mohair est l’une des fibres les plus chères au monde.

Elle est appréciée pour sa douceur et sa durabilité.

Dans les modèles de tricot, nous avons tendance à la voir de plus en plus combinée à une fibre de fingering afin de rendre l’ensemble plus moelleux et douillet.

Aujourd’hui, nous allons voir la laine mohair en détail dans cet article.

Sommaire

Laine mohair : qu’est-ce que c’est ?

La laine mohair est une fibre douce qui provient des poils de la chèvre angora.

Attention à ne pas la confondre avec la fibre angora, qui elle, vient du lapin angora.

Certains appellent la laine mohair « la fibre de diamant », car cette fibre possède un éclat et une brillance toute particulière.

Lorsqu’elle est mélangée à d’autres fibres comme l’alpaga ou le mérinos, le mohair donne cet éclat aux fibres.

Le diamètre de la fibre augmente avec l’âge de la chèvre et les fibres plus fines des jeunes chèvres sont davantage utilisées pour les tricots tandis que les fibres les plus épaisses et plus grossières seront utilisées pour les tapis, les tissus d’ameublement ou les vêtements extérieurs.

Le mohair est plus cher que la laine de mouton standard parce que le processus de production est plus lent.

De plus, les chèvres ont tendance à un peu moins produire de quantité que les moutons.

C’est donc considéré comme une véritable fibre de luxe !

laine mohair

D’où vient le mohair ?​

Considéré comme l’un des plus anciens textiles existant, le mohair tire ses origines des montagnes du Tibet ou vivait à l’origine la chèvre Angora.

La chèvre Angora a ensuite été introduite en Turquie au XVIe siècle dans la province turque d’Ankara d’où vient l’origine du mot « Angora ».

Elles ont été élevées à Ankara de manière pratiquement exclusive jusqu’à 1849, date à laquelle une chèvre angora a été offerte à un producteur de coton américain venu aider la Turquie pour améliorer sa production de cette fibre végétale.

Aujourd’hui, l’industrie de la laine mohair est centrée principalement en Afrique du Sud qui est le plus grand exportateur de mohair avec l’Argentine, la Turquie et le Texas.

Cependant, on trouve également de nombreux élevages en France !

mouton laineux

Comment le mohair est-il produit ?​

Pour récupérer la fibre mohair, les chèvres sont tondues deux fois par an au printemps et à l’automne. 

Le processus de production du mohair consiste ensuite à trier et nettoyer la laine pour se débarrasser de toutes les saletés, débris de pailles et graisses.

Les fibres sont ensuite lavées, filées puis teintes.

laine de mouton

Source : Ferme de Siran

Les avantages et les inconvénients du mohair​

Quels sont les avantages de la laine mohair ?

La laine mohair est une fibre très populaire, car elle possède de nombreux avantages :

  • Elle est brillante : la laine mohair est extrêmement brillante avec des qualités similaires à celles de la soie.
  • Elle est résistante et durable : comme beaucoup de fibres animales naturelles, le mohair est une fibre qui est résistante et durable. Savais-tu d’ailleurs que le mohair est d’ailleurs plus résistant que l’acier pour une taille similaire ?
  • Elle ne sent pas : parce qu’elle vient d’une chèvre, on pourrait penser que la laine mohair sent fort. Or, ce n’est pas le cas (même si on transpire dedans). Le mohair est une fibre qui n’aura pas d’odeurs et ne retiendra pas les odeurs de transpiration.
  • Elle est chaude : Le mohair est une fibre reconnue pour sa chaleur et sa légèreté.
  • Elle est adaptée aux peaux sensibles : la laine mohair est adaptée aux triconautes qui ont la peau sensible, car les fibres ne démangent pas autant que la laine de mouton standard.

Quels sont les inconvénients du mohair ?

Le mohair possède de grandes qualités, mais il y a aussi des inconvénients à cette fibre :

  • C’est une fibre chère : Le prix du mohair est l’une des raisons pour lesquelles de nombreuses personnes cherchent ailleurs pour leurs besoins en fibres. Il est possible de trouver des mélanges moins chers, mais si tu cherches uniquement des fils de mohair pur, le coût peut vite être prohibitif !
  • Elle est un peu rigide : Le mohair est une fibre un peu plus rigide que le mérinos, ce qui peut poser problème lors du choix de la meilleure laine pour ton projet.
  • Il faut faire un peu plus attention lors du lavage : Le mohair demande un lavage doux à la main. Il faut faire attention à ce qu’il ne s’étire pas pour ne pas abîmer ni la fibre, ni le tricot.
  • Il peut être légèrement irritant : Comme la laine, il peut provoquer des démangeaisons et être inconfortable pour certaines personnes.
guide tout savoir sur la laine

LA VÉRITÉ SUR LA LAINE : L'ESSENTIEL À SAVOIR

Découvre les secrets cachés des fibres

Comment trouver un mohair de qualité ?

Le mohair est une fibre qui est devenue très à la mode en raison du nombre de designers qui ont commencé à en utiliser dans leurs modèles. 

Et parfois, certain(e)s recommandations ne sont pas des fibres de bonnes qualités ce qui fait que j’en viens à recevoir des messages qui me disent que le mohair est une fibre affreuse !

La raison ? Ces « faux mohairs » sont principalement fabriqués à partir d’acrylique.

C’est donc littéralement du plastique que tu tricotes et pas du tout de la vraie fibre mohair !

Si tu achètes du mohair « bon marché » il peut avoir tout un tas d’inconvénients et te priver de tous les avantages du mohair.

La plupart des mohairs bon marché peuvent piquer et irriter la peau en raison de la grosseur des poils et du mauvais tri qui a été fait sur les toisons (choses qui n’arrivent jamais avec le label « Mohair des Fermes de France », car ça fait partie de leur cahier des charges), ils peuvent s’emmêler, boulocher et les poils peuvent se détacher plus facilement !

Je ne peux que te conseiller de tourner vers le label « Mohair des Fermes de France ».

Logo de Le mohair des fermes de france

Si tu veux acheter de la laine mohair, je te conseille vraiment de te fier à ce label.

Le mohair des Fermes de France, c’est une marque collective de l’association d’éleveurs et éleveuses de chèvres angora (la SICA Mohair pour les nommer).

Ils s’engagent à respecter un cahier des charges strict où ils veillent au bien-être de l’animal, et proposent un mohair de qualité durable et qui respecte l’environnement.

En prenant du mohair labellisé « Mohair des Fermes de France », tu t’assures aussi d’acheter français, local, et ça c’est important.

Il existe également le label « Mohair de nos chèvres » qui est une autre certification qui t’assure d’avoir un mohair de qualité (et français) !

laine mohair

Comment détecter un faux mohair ?(attention au mohair pas cher !)

Heureusement, pour t’aider à faire le bon choix, il existe quatre tests pour différencier un vrai mohair du faux mohair :

Test 1 : le test de la couleur

Le vrai mohair possède une couleur brillante. Il ne doit être ni éblouissant ni mat ou fané.

Test 2 : le test d’apparence​

Le mohair doit rester net et posséder quelques petits cheveux il ne doit pas être trop poilu ni être trop rêche.

Deux cakes de laines bleu et noir

Test 3 : le test d’uniformité​

Le vrai mohair doit avoir un seul « fil » simple ou être filé de façon assez lâche.

Si tu le touches, il est doux et rigide.

Il ne doit pas seulement être léger, mais tu dois avoir une sensation de « plein » sous les doigts tout en restant flexible et souple.

Il ne doit pas être ni « collant », ni trop « lâche ».

Il ne doit pas être « craquant » quand tu le frottes sous tes doigts.

Test 4 : Le test du feu​

La meilleure façon de t’assurer qu’il s’agit de « vrai » mohair, c’est de brûler un petit bout de fibre. 

En brûlant, le vrai mohair a une odeur de cheveux brûlés tandis que le faux mohair devient une sorte de bille noire et collante qui sent mauvais.

De laine mohair brulée avec un briquet

Mes recommandations de laines mohair

Le mohair et soie de Mohair des Fermes de France

Pelote de laine mohair

Un beau mélange qui nous vient directement de France et qui possède le label « Mohair des Fermes de France ».

C’est le mohair que je préfère utiliser.

Composé à 80% de mohair et à 20% de soie, c’est une fibre douce et très brillante que l’on peut trouver dans toute une palette de couleurs !

Le mohair Haiku de Alchemy

Écheveaux en laine mohair

C’est un beau mohair très doux avec de belles couleurs très variées.

C’est une fibre teinte à la main, qui aura donc tendance à avoir des différences de couleur d’une pelote à l’autre et c’est donc quelque chose auquel il faudra prêter attention.

La silk mohair de Habu

Pelote de mohair Habu

Un mélange mohair (60%) et soie (40%) de grande qualité.

On trouve plus de soie que d’habitude dans ce fil ce qui rend le mélange assez intéressant.

Fabriquée au Japon, c’est une fibre très douce et soyeuse.

Les 4 questions que tu te poses le plus sur le mohair

Pourquoi le mohair est cher ?​

Financièrement parlant, le mohair est une fibre assez coûteuse en raison de ses qualités naturelles inhérentes telles que sa douceur, son lustre naturel, sa résistance ainsi que sa disponibilité limitée.

Le climat dans lequel les chèvres angoras peuvent prospérer signifie qu’un nombre limité de pays sont en mesure de produire et de vendre leur toison.

Le mohair est un produit de luxe plus raffiné et son coût doit être pris en compte si tu choisis de l’utiliser pour une de tes créations.

Un cake de laine mohair bleu dans des mains de femme

Combien coûte le mohair ?​

Selon une statistique de l’USDA réalisée en 2018, environ 500 grammes de mohair brut coûte 7,88$ . 

En y ajoutant de la valeur par le lavage et la préparation des fibres, la mise en pelote, cela peut monter jusqu’à 150$ les 500 grammes !

Le mohair est-il meilleur que la laine ?​

Si tu souhaites comparer le mohair à la laine « normale », le mohair est plus léger, plus doux, plus chaud et plus difficile à obtenir.

Mais étant donné que le mohair est souvent mélangé à d’autres types de fibres (soie par exemple), il est difficile de faire une comparaison claire.

Cependant, une chose est sûre, en ajoutant du mohair à un mélange de fibres, le tissu bénéficie d’une douceur et d’un aspect lustré plus importants !

Est-ce que le mohair gratte ?

Le mohair est moins irritant que la plupart des autres types de fibres. La plupart des triconautes devraient le trouver très doux, chaud et confortable. 

Cependant, comme il s’agit d’une fibre animale, certain(e)s peuvent y être sensibles.

main qui gratte le menton d'un chat

La laine mohair, douce et légère, est parfaite pour créer des pièces aériennes et sophistiquées.

Grâce à ses fibres luxueuses, elle apporte une chaleur incomparable tout en restant légère.

Pour bien travailler cette laine délicate, n’hésite pas à suivre mes conseils et astuces sur la dentelle au tricot.

Si tu es en quête de nouvelles laines, explore mes articles sur les marques de laine comme Fonty ou Bergère de France.

Bon tricot et à bientôt pour de nouvelles inspirations créatives !

guide tout savoir sur la laine

LES 18 FIBRES INDISPENSABLES À CONNAÎTRE !

Comment choisir le fil parfait pour ton tricot

jaenelle

Je suis Jaenelle

Créatrice du blog « lestriconautes.com », auteur, créatrice de modèles et professeur de tricot.

Si tu es là, c’est que, comme moi, tu es complètement fan de tricot, et je suis ravie de partager cette passion avec toi. Le tricot, c’est mon grand amour depuis plus de 10 ans. Et je suis là pour t’accompagner dans ce voyage extraordinaire.

Facebook-square Pinterest Instagram Youtube Spotify Discord
Pinterest
Facebook
Email
imprimer

10 commentaires sur “Laine mohair : tout ce qu’il faut savoir dessus”

  1. Photo de profil pour Jaenelle

    Bonjour Jaenelle,
    Merci pour toutes ces informations! Tu es une mine de renseignements! C’est très intéressant de te lire!
    Au plaisir,
    Marie

  2. Photo de profil pour Jaenelle

    C’est toujours un vrai plaisir de te lire Jaenelle, tu es une formatrice hors pair !
    Merci ???? pour tous tes précieux conseils et tes formations que j’apprécie énormément.

  3. Photo de profil pour Jaenelle

    Bonjour Jaenelle, très instructif et fouillé comme article merci beaucoup. Que penser de  » kidsilk » de Drops ? Et de la marque en général. Merci de me répondre. Jo

  4. Photo de profil pour Jaenelle

    Bonsoir Jaenelle,
    Je suis contente pour vous de l’arrivée à la maison de la petite Catherine et je lui souhaite bienvenue dans la vie et beaucoup de bonheur.
    Je réitère ma demande de hier :
    est-ce que je peux fixer de façon habituelle (c’est dire en les tendant) les pièces du pull Kid-silk mohair que je viens de tricoter, ce pull étant bouffant sur le corps et les manches.
    Ne vais-je pas annuler cet aspect bouffant si je tends les pièces ?
    Merci pour ta réponse.
    Elise OUVRARD.

    1. Photo de profil pour Jaenelle

      Coucou Elise, j’avais déjà répondu à ton commentaire posté sous un autre article (Bloquer un tricot) normalement si tu as fait des augmentations, le blocage ne supprimera pas cet effet bouffant vu que c’est dans la structure même de ton tricot ????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *