Comment apprendre le tricot aux enfants ?

petite fille avec un pull

Comment apprendre le tricot aux enfants ? C’est une question que de nombreux parents ou grands-parents me posent. Je me souviens de mon apprentissage alors que je n’étais qu’une petite fille. Ma grand-mère et sa soeur tricotaient alors des couvertures pour l’hiver à partir de la laine de pulls devenus trop petits. Je les regardais faire pendant des heures et un jour, j’ai demandé à ce que l’on m’apprenne.

Apprendre le tricot aux enfants peut être un véritable défi. Je vais te donner quelques conseils pour les aider à découvrir cette activité. 

Ma grand-mère a alors sorti une paire d’aiguilles minuscules, une petite laine rouge, toute fine et a commencé à m’apprendre.

J’avais l’impression que tout était beaucoup trop petit, tout me semblait incroyablement serré et je me suis retrouvé à la fin de mon ouvrage par une sorte de triangle un peu étrange, car j’avais rajouté des mailles et fais des trous de partout ^^

Nous allons voir ensemble tout ce qu’il faut savoir si tu souhaites enseigner le tricot aux enfants. 

Sommaire

Apprendre le tricot aux enfants : Pourquoi faire ?

Apprendre le tricot aux enfants possède de nombreux avantages pour les enfants. 

Le travail manuel « construit » le cerveau

Le cerveau humain a deux faces : un cerveau gauche et un cerveau droit, qui doivent être stimulés. Le tricot est l’une des compétences qui permet cela, car il combine les mathématiques et l’art tout en demandant l’utilisation des mains.

un cerveau en plastique

Apprendre le tricot aux enfants pour améliorer la coordination oeil-main

Le tricot aide le cerveau à tisser des connexions entre les voies neuronales qui relient ce que les yeux voient et ce que ressentent les mails.

Plus précisément, le tricot aide à la coordination, à la motricité, à la perception sensorielle et au retour tactile.

deux mains ouvertes

Construit des habitudes et améliore la concentration

Lorsque l’on lit un modèle de tricot, tu comprends qu’il est nécessaire d’avoir une bonne concentration pour les informations contenues dans le modèle et en faire une réalité. Apprendre le tricot aux enfants leur permet justement de progresser là-dedans. 

De plus, le fait qu’il est presque impossible de terminer un projet de tricot en un jour demande, là aussi, de la concentration, car l’enfant doit apprendre ce que l’on appelle « le retour à une tâche » pour atteindre un objectif (finir un tricot). Les enfants sont obligés de développer leur concentration pour produire le tricot souhaité en particulier lorsqu’ils peuvent ensuite utiliser ou porter ce tricot. Cela relie le travail à la récompense.

représentation d'une neurone

Développe les compétences en mathématiques

Tu pourrais être surpris(e) de la complexité mathématique du tricot et du nombre de disciplines mathématiques différentes sur lesquelles il s’appuie, au-delà du fait de devoir compter les mailles au début.

Lorsque les enfants doivent prendre en compte les rangs mais aussi les mailles pour faire des changements de couleur, la géométrie du tricot et la représentation spatiale de l’ouvrage, c’est un vrai bonus pour eux plus tard !

Le lien entre le tricot et le codage est également avéré depuis longtemps, donc cela ne pourra qu’aider les enfants à ce sujet. (Le codage basique est aujourd’hui enseigné au collège et au lycée). En effet, le tricot utilise les mêmes bases binaires que le code avec un langage normé (mailles endroit, mailles envers), on a des motifs (dits « pattern » en codage) qui se répète, qui peuvent être améliorés et évolués (côtes 2/2, point de riz…).

Bref, apprendre le tricot aux enfants ça les à aimer les maths, donc c’est cool 🙂

feuille avec des calculs et un stylo bic

Réduit l’anxiété et la fatigue

La raison qui te surprendra le moins est probablement que le tricot aide à réduire l’anxiété, mais laisse-moi te prouver à quel point c’est vrai.

Dans une étude réalisée en 2009 (Clave-Brule) auprès de 38 femmes hospitalisées pour des troubles de l’alimentation, 74% ont déclaré qu’il avait un effet calmant et thérapeutique, aidant à apaiser les peurs et à réduire l’intensité de leurs pensées sur la nourriture.

Une autre étude de 2016 (Anderson, Gustavson) explore comment le tricot peut aider à résoudre le problème de la « fatigue de compassion » chez les infirmières en oncologie (ces soignants qui doivent aider et regarder leurs patients succomber à des maladies en phase terminale).

Devant servir consciencieusement avec empathie et compassion, ces infirmières souffrent souvent profondément et sont épuisées (comme beaucoup de soignants) à la fin de leur journée. Le tricot les aurait aidées à atténuer cette fatigue et à faire face aux angoisses liées à une autre journée de travail.

Ces études ont été réalisées sur des adultes, mais apprendre le tricot aux enfants, peut également avoir un effet sur eux. 

Le tricot est souvent fait pendant les périodes d’inactivité, lorsqu’un enfant n’a rien de particulier à faire. Pour cette raison, il a un effet similaire à la méditation.

enfants qui prend sa tête entre ses mains

Aide à améliorer l’estime de soi

Dans cette même étude de 2009, 53% des mêmes femmes ont également déclaré que le tricot leur procurait un sentiment de satisfaction, de fierté et d’accomplissement.

En apprenant aux enfants à tricoter, en leur permettant d’améliorer leur discipline, leur concentration, leur coordination et toutes leurs autres compétences dans la création d’un tricot, ils apprennent également que le travail acharné peut être récompensé, et cela construit leur sentiment d’accomplissement.

Être capable de montrer qu’ils ont fait quelque chose de si compliqué tout seuls leur donne de la fierté et améliore leur estime de soi.

Le tricot sera un vrai avantage pour les enfants et pour leur croissance.

signe v de la victoire avec les doigts

Quand commencer à leur apprendre ?

L’âge qui me paraît idéal est sept-huit ans. Les enfants plus jeunes ont les mains en plein développement. Ils ne pourraient pas être capables de faire les mouvements nécessaires pour tricoter.

Le manque de stabilité, de motricité et de flexibilité en est certainement la cause.

Pour les enfants de sept-huit ans et plus, ils peuvent être capables de faire les points de base et de suivre tes instructions.

Ils peuvent déjà tenir les aiguilles sans trop de difficultés. En outre, ils sont assez grands pour rester à l’écoute de tes conseils et il sera plus facile pour eux d’imiter tes mouvements.

Les enfants auront néanmoins tendance à se décourager plus vite et préféreront passer à autre chose s’ils voient qu’ils n’avancent pas. C’est pour cette raison que je recommande d’utiliser des fils plus épais (mais pas trop) pour l’apprentissage des enfants.

Les résultats sont rapides, quelques minutes à peine suffisent à voir que quelque chose est en train de se créer. Les enfants seront alors encouragés et on rentre alors dans un beau cercle vertueux de création.

petite fille qui lit un livre
livre tricot

Envie d'apprendre à tricoter ?​

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour apprendre le tricot simplement.​

De l’utilisation des grosses aiguilles

Avec l’utilisation de fil plus gros, il est, bien entendu, recommandé d’utiliser des aiguilles plus épaisses.

Ces aiguilles seront plus faciles à tenir pour eux (les enfants ont toujours de petites mains). L’utilisation de ce duo rendra le tricot plus facile pour les enfants.

Le but des aiguilles plus épaisses est de faciliter la manipulation. Beaucoup d’enfants peuvent avoir du mal à utiliser les aiguilles à tricoter standards. Leurs mains se développent encore et elles n’ont pas encore la capacité de gérer des aiguilles très fines. Il faut savoir qu’il existe des aiguilles à tricoter spéciales pour les enfants pour les aider encore plus.

aiguilles à tricoter en bois

Quels projets leur faire tricoter ?

Le moyen parfait pour motiver les enfants et qu’ils puissent constater les résultats rapidement. Cela deviendra plus motivant pour eux s’ils peuvent voir quelque chose après peu d’efforts et de temps.

Pour ce faire, commence par faire tricoter un rectangle ou un carré en premier. C’est déjà un exploit ! De là, le rectangle pourra être transformé en petite pochette ou le carré servira de couverture à l’un de ces jouets préférés.

La clé est de faire en sorte que les enfants aient rapidement un sentiment d’accomplissement. C’est pour cela que je te recommande de poursuivre l’apprentissage avec des projets courts et simples tels que des pochettes, des vêtements de poupée, des caches-mugs, des bandeaux…

tricot jaune avec des aiguilles

Comment te préparer ?

L’apprentissage aux enfants est un vrai état d’esprit ! Le processus semble simple, mais il est loin de l’être en réalité !

C’est parce que les enfants ont une capacité d’attention plus réduite entre autres. En outre, leur coordination oeil-main n’est pas encore pleinement développée.

Commence par t’assurer de leur confort physique. C’est indispensable pour la concentration. Difficile en effet d’apprendre quand il fait trop chaud ou si on est coincé contre la table.

Je te recommande également de préparer le matériel avant afin de créer l’élan. Les fils, les aiguilles doivent être déjà en place pour pouvoir démarrer rapidement.

Chercher des aiguilles ou des fils en plein milieu de la séance d’apprentissage peut être source de distraction et parfois même décourageant pour l’enfant (trop d’attente tue l’élan).

C’est également une bonne idée de préparer quelques gâteaux et boissons pour la séance. Après tout, apprendre une nouvelle compétence nécessite plus d’énergie que la normale ! Les aliments serviront de carburant aux enfants.

Enfin, pour la durée de la séance, ne dépasse pas une à deux heures (maximum) pour les enfants. Rappelle-toi que les enfants ont une durée d’attention bien plus courte ! Même s’ils ne s’ennuient pas, sois prêt(e) à ce qu’ils recherchent autre chose à faire après un certain temps. Ne force rien dans tous les cas !

Petit projet facile pour initier un enfant au tricot

Comment enseigner ?

Cela commence par avoir les outils appropriés (par exemple, des fils et des aiguilles plus épais pour les enfants, en appliquant la bonne approche).

C’est une expérience difficile et pourtant gratifiante. De plus, tu transmets un héritage que les enfants pourront avoir pour le reste de leur vie.

La clé ici est de commencer petit et de rendre l’expérience d’apprentissage aussi fluide que possible. Rappelle-toi quand tu as appris l’art du tricot pour la première fois. C’est écrasant au début, mais s’il y a un mentor amical, tout le processus devient beaucoup plus facile.

Je te recommande de te placer aux côtés de l’enfant pour travailler en “miroir” avec lui. En effet, les enfants apprennent toujours mieux grâce à l’imitation. Ce que tu fais devient leur référence. Pour ce faire, il est bon de tricoter lentement et pas à pas près d’eux.

Pour terminer cet article, n’oublie pas que la clé pour l’enseignant et l’élève est la patience !

Ne sois pas non plus surpris(e), les enfants apprennent très vite et il est bien possible que sa vitesse d’apprentissage te surprenne 😛

mains qui tricotent

Et si on tricotait ensemble ?

Les triconautes ont leur propre forum. Une plateforme gratuite disponible sur téléphone et ordinateur où les triconautes peuvent se rencontrer, papoter et  s’entraider.

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

3 commentaires sur “Comment apprendre le tricot aux enfants ?”

  1. Mes petits-enfants m’ont réclamé d’apprendre à tricoter, la première avait environ 8/10 ans, il me semble. Pour les 2 suivants, le garçon avait 6 ans et sa sœur, 2 ans 1/2. Pour la petite, je la prenais entre mes genaux et nous tricotions ensemble. Pour son frère gaucher, je lui ai dit de se mettre ne face de moi. Ils se sont bien amusés, même la petite. A présent, ils préfèrent leurs écrans, même ils aiment bien me regarder tricoter.
    Voilà, MB2

  2. Bonjour,
    Je confirme cette article est parfait pour l’apprentissage des enfants. J’ai appliqué cela avec ma fille de 8ans, et elle a maîtrisé les gestes bien plus vite que moi lorsque j’ai appris le tricot à 24ans. Elle tricote à son rythme, quand elle en a envie. Et surtout elle fait des petites pièces, micro-couverture pour doudou, tour de cou pour elle. 😀
    Un vrai plaisir nos petites séances-tricot d’un quart d’heure le soir avant le coucher 🙂

    1. Bonjour Sandrine,
      Je suis ravie que cet article t’ai plu et t’ai aidé pour apprendre le tricot à ta fille. La relève des triconautes est déjà là ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *