Tout ce qu’il faut savoir sur l’icord

i-cord bleu

Connais-tu l’icord ? Cette technique tricot est très connue, mais elle reste un mystère pour certain(e)s triconautes. De quoi s’agit-il ? Comment l’utiliser ? On va voir tout cela ensemble.

Sommaire

Icord : d’où ça vient ?

L’icord nous vient de la grande Elizabeth Zimmermann, une grande dame du tricot qui a redécouvert cette technique et l’a nommé i-cord. A l’origine, le « i » signifiait « idiot » parce que Elizabeth Zimmerman disait que la technique était si simple que n’importe qui pouvait la faire. Plus tard, elle l’a raccourci le « idiot » en « i » afin de ne froisser personne.

Il faut savoir que l’i-cord existait déjà avant Elizabeth Zimmerman, en effet, dans les manuels de tricot victorien, on retrouve cette technique sous le nom de « stay lace ».

Aujourd’hui l’icord est connu et très populaire dans le monde du tricot et elle est surtout très utile pour de nombreuses choses !

elizabeth zimmermann

Qu’est-ce que c’est l’icord ?

Une i-cord, c’est tout simplement un petit tube de tricot qui est généralement composée de trois à six mailles et tricotée en jersey. Si tu as déjà fait du tricotin lorsque tu étais petit(e), tu auras déjà fabriqué des cordons qui sont similaires à des icord.

L’icord a toute une variété d’utilisation : les ceintures, les poignées de sacs à main, les bordures, les appliqués…

Comment tricoter une icord basique ?

Le nombre de mailles d’une i-cord peut varier, mais elles sont généralement travaillées sur 3 à 5 mailles avec des aiguilles doubles pointes. Tu peux aussi utiliser des aiguilles circulaires ou un tricotin pour la réaliser, mais je préfère de loin les réaliser avec des aiguilles doubles pointes afin d’avoir plus de contrôle sur la taille et la tension du cordon.

  • Monte le nombre de mailles souhaitées
  • Tricote un rang à l’endroit
  • Sans tourner le travail, fais glisser les mailles sur l’autre extrémité de ton aiguille double pointe.
  • Le fil doit être sur le côté gauche du rang
  • Tire le fil fermement à l’arrière des mailles et tricote un autre rang à l’endroit en t’assurant que la première maille est bien resserrée.
  • Répète le processus jusqu’à atteindre la longueur désirée et rabats les mailles.
technique i-cord en tricot
livre tricot

Envie d'apprendre à tricoter ?​

Retrouve toutes les astuces, conseils et techniques à connaître pour apprendre le tricot simplement.​

Faire un montage en i-cord

C’est une belle façon de créer un montage qui ressemble à un passepoil.

  • Fais une icord de 3 mailles avec le nombre de rangs qui est égale au nombre de mailles à monter.
  • Lorsque tu atteins le nombre nécessaire, rabats les mailles de sorte à laisser une maille sur l’aiguille.
  • Insère l’aiguille à travers un brin de fil sur le rang suivant de l’i-cord.
  • Enroule la laine comme pour tricoter une maille et passe la à travers le brin de laine (comme si tu relevais des mailles).
  • Continue tout du long jusqu’à avoir relever le nombre de mailles nécessaire à ton ouvrage
Attention c’est important de choisir si tu utilises le brin horizontal du dessus ou celui du dessous et surtout de rester cohérent(e) lorsque tu relèves les mailles le long de ton cordon en icord.
montage en i-cord en tricot

Faire une bordure verticale en i-cord

C’est une autre façon d’utiliser l’icord tout en créant une belle bordure sur ton tricot.

Pour réaliser une bordure verticale avec une icord c’est très simple :

  • Au début du rang sur l’endroit, tricote la première maille à l’endroit, passe le fil devant, glisse la deuxième maille à l’envers, passe le fil derrière, tricote la troisième maille à l’endroit
  • Tricote normalement jusqu’à ce qu’il te reste trois mailles puis tricote la première maille à l’endroit, passe le fil devant, glisse la deuxième maille à l’envers, passe le fil derrière, tricote la troisième maille à l’endroit
  • Au début du rang sur l’envers, glisse la première maille à l’envers avec le fil devant, passe le fil derrière, tricote la deuxième maille à l’endroit, passe le fil devant, glisse la troisième maille à l’envers
  • Tricote normalement jusqu’à ce qu’il te reste trois mailles puis glisse la première maille à l’envers avec le fil devant, passe le fil derrière, tricote la deuxième maille à l’endroit, passe le fil devant, glisse la troisième maille à l’envers.
borde en i-cord en tricot

Faire un rabattage en i-cord

J’adore utiliser ce rabattage pour les tricots de layette, mais c’est un rabattage qui fonctionne très bien avec tout. Je l’ai par exemple utilisé avec les triconautes lors de la création du patron communautaire du top Swaggy.

rabattage en i-cord en tricot
  • Monte trois mailles au début du rang
  • Tricote deux mailles endroit
  • Glisse la maille suivante à l’endroit
  • Tricote une maille supplémentaire
  • Passe la maille glissée par-dessus la maille tricotée et fais-la tomber de l’aiguille
  • Place à nouveau les trois mailles sur l’aiguille gauche sans changer leur orientation. Ne tourne pas l’ouvrage. Tire fermement la laine située à l’arrière des trois mailles de l’i-cord
  • Répète ces étapes jusqu’à ce que toutes les mailles soient rabattues.
Et voilà, tu sais tout ce qu’il te faut savoir sur l’i-cord. Et toi, quelles utilisations de l’icord tu préfères ?

Tu aimes mon contenu ? tu va adorer mon Instagram

Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur print
imprimer

2 commentaires sur “Tout ce qu’il faut savoir sur l’icord”

  1. Madeleine Berger

    je ne vous dirai pas depuis quand je n’ai pas tricoté……. mais c’est quelque chose qui m’a toujours tentée !! à l’époque nous n’avions pas autant d’explications…. cependant je n’ai pas retrouvé l’équivalent du journal “Jardin des modes” écrit par des perfectionnistes…. et à l’époque nous pouvions acheter de la laine partout -même chez la mercière du village- or, j’ai tout vu disparaître…. y compris les marchands de tissu….. tout revient…. un peu…. mais pas la qualité des tissus…. et j’aime bien voir de près ce que j’achète… bon…. il faut faire avec…. Cependant… l’ordinateur n’existait pas et il me fait comprendre (même si je l’utilise en bricolant !) qu’il y a des horreurs et des MERVEILLES……. des personnes comme vous qui transmettent leurs connaissances avec beaucoup de sympathie…. Donc, merci…. vos nouvelles seront les bienvenues et continuez ! Madeleine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *