fbpx

Boutons et boutonnières : comment ne plus jamais les rater !

J’adore les boutons. Je me souviens de la boîte à boutons de ma grand-mère dans laquelle je pouvais farfouiller des heures à la recherche du bouton le plus joli de toute la boite. A mes yeux, c’était une véritable boîte à trésor ! Aujourd’hui, je possède ma propre boite à boutons et c’est toujours un plaisir de passer du temps à chercher les boutons qui seront les plus adaptés, les plus beaux sur mon tricot.

Les boutonnières peuvent ajouter une finition fonctionnelle et décorative à tes projets de tricot, alors il est important de les tricoter judicieusement ! La plupart des modèles de tricot t’indiqueront comment tricoter tes boutonnières et tes bandes de boutons, mais si tu crées tes propres boutons ou souhaites ajouter une boutonnière à un modèle, tu auras peut-être besoin d’aide supplémentaire.

Découvre les différents types de boutonnières ci-dessous et détermine celle qui convient le mieux à la taille de tes boutons et à l’apparence que tu préfères à tes bandes de boutons !

Je vais également te donner des conseils pour choisir le bon bouton pour ton projet, ainsi que pour aligner ces boutons sur la boutonnière.

De quel côté doit-elle se trouver ?

La tradition dit que les hommes ont la bande de boutons à droite et les boutonnières à gauche. Les femmes, au contraire, ont les boutons à gauche et la boutonnière à droite. Vous vous demandez pour quelle raison ? Lorsque les boutons ont été inventés au XIIIe siècle, ils étaient, comme la plupart des nouvelles technologies, très coûteux. A l’époque, les femmes aisées avaient des tenues si élaborées qu’elles avaient besoin d’aide pour s’habiller. Comme la plupart des personnes étaient droitières, il était ainsi plus facile pour une personne qui se trouvait en face de t’aider à boutonner ta robe.

rejoins les 4000 triconautes

Les types de boutonnières

Il existe plusieurs styles de boutonnières, mais voici quelques-unes des plus basiques et des plus courantes. 

La boutonnière horizontale

Horizontal désigne l’orientation de la boutonnière par rapport à ton projet sur les aiguilles, ce qui ne correspond pas nécessairement à la façon dont les trous apparaissent sur ton tricot.

Pour créer une boutonnière horizontale, tu dois rabattre quelques mailles. Le nombre de mailles que tu rabats dépend de ton échantillon et de la taille de tes boutons. Sur le rang suivant, lorsque tu arrives là où tu as rabattu tes mailles, il te suffit de monter le même nombre de mailles. 

J’ai réalisé une vidéo youtube pour que tu puisses voir comment en réaliser une facilement 😉 

La boutonnière verticale

Pour créer une boutonnière verticale, utilise deux fils: un à droite du trou et un à gauche. À l’endroit où tu veux commencer ta boutonnière, tricote avec une pelote différente de ton fil principal (la même couleur hein, on parle juste d’une nouvelle pelote). Tu utiliseras ce fil jusqu’à ce que vous revienne au niveau de ta boutonnière au rang suivant. Reprends ensuite ton fil d’origine pour toutes les mailles de ce côté de la boutonnière. Continues ainsi jusqu’à ce que ta boutonnière ait la taille souhaitée. Puis reprends la réalisation de rangs entiers avec ta pelote de laine d’origine.

La boutonnière layette

La boutonnière layette est assez petite. Elle convient donc parfaitement aux petits boutons et aux vêtements pour enfants. Elles est également parfaite pour ces minuscules boutons ronds que tu vois sur tant de jolis cardigans. Cette boutonnière se réalise à partir d’un jeté et de deux mailles ensembles car cette combinaisons crée des petits “trous” dans ton tricot. Un de ces trous fonctionne parfaitement pour un petit bouton.

Fais un jeté en enroulant ton fil autour de l’aiguille avant de travailler la maille suivante. Lorsque tu combines le jeté avec 2 mailles ensembles, tu termineras le rang avec le même nombre de mailles qu’au début. Tu peux également inverser et réaliser deux mailles ensembles avant de réaliser ton jeté.

Quelques petites astuces pour faire de belles boutonnières

Les boutonnières s’étireront avec le temps, il est donc plus judicieux de la rendre plus petite que le bouton. Cela garantira que les boutons ne glisseront pas après que tu ais porté ton tricot plusieurs fois.

L’échantillon est très important (on ne le répètera jamais assez). Si ton échantillon est trop lâche, il est possible que le bouton glisse dès que tu essaieras de fermer ton tricot. Si l’échantillon est trop serré, tu devras forcer pour insérer ce bouton dans la boutonnière.

As-tu des pulls achetés en magasin qui s’écartent et s’étirent un peu entre les boutons? C’est probablement parce que tu n’as pas beaucoup de boutons sur la bande de boutonnage. Plus tu utilises de boutons, plus ta bande de boutonnage sera lisse lorsque tu portes le vêtement. C’est vraiment quelque chose à garder à l’esprit lorsque tu réalises un tricot.

Et toi quelles sont tes boutonnières préférées ? Tricotes-tu souvent des boutonnières ?

comment tricoter des chaussettes facilement ?

Reçois mon guide ultime gratuitement pour apprendre à tricoter tes premières chaussettes.

Catégories

Rejoins les 4000 triconautes.

Reçois mes derniers articles, mes astuces, mes bons plans et des modèles de tricot gratuits cherchés avec amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins les triconautes.