Pourquoi ma pelote a des noeuds ?

Les noeuds, c’est l’enfer n’est-ce pas ? Nous ne parlons pas d’enchevêtrements ici (même si ceux-là sont agaçants aussi) mais de nœuds où le fil a été cassé et attaché ensemble. Ils peuvent être très agaçants mais sont, malheureusement, une partie inévitable du tricot. Le seul vrai moyen de les éviter est de passer à l’utilisation de ton propre filé à la main, au moins, tu sauras où sont les jointures !

Sommaire

D’où viennent les nœuds de laine ?

Les noeuds dans de nouvelles pelotes de laine proviennent de travailleurs qui rejoignent de nouveaux fils ou réparent des pauses pendant le processus de filage.

Pourquoi les fabricants ne peuvent-ils pas fabriquer des fils sans nœuds ?

La réponse courte est que rien au monde n’est parfait. Il est impossible de créer un fil continu sans rupture ni jointure. Les techniques de fabrication de masse qui maintiennent les prix des fils à la baisse signifient que le fil est fait en kilomètres, puis mis en pelotes qui mesurent plusieurs mètres. Les noeuds pourraient être n’importe où, et déterminer où ils doivent jeter cette pelote avec le noeud augmenterait le coût de tous les fils faits dans l’usine.

Mais j’ai aussi vu des nœuds dans des fils teints à la main !

Le fil teint à la main est presque toujours fabriqué à partir d’un fil de base filé commercialement. Donc, avant d’être teint, il subit le même processus de fabrication et présente le même risque de nœuds. Parce que les teinturiers traitent le fil avec plus de soin pendant le processus de teinture, beaucoup choisissent des écheveaux avec des nœuds et les vendent comme des secondes ou les rejettent.

Cependant, de nombreux nœuds sont petits et bien noués, donc difficiles à repérer. En jetant les matières premières, tu augmenterais le coût de tout produit, donc si tu avais le choix, tu préférerais peut-être faire face au noeud occasionnel.

C’est scandaleux ! Les pelotes avec des noeud devraient être en promo ! 

Il y a quelques temps, une triconaute se plaignait de la présence de noeuds dans sa pelote et disait que les pelotes devraient être à prix réduits lorsque cela arrive. En lisant cela, j’ai pris cinq minutes pour réfléchir au nombre d’heures qu’il faudrait aux entreprises et aux teinturier(e)s pour inspecter chaque pelote de laine à la recherche de noeuds. Honnêtement, je pense que cela prendrait des heures, des jours en fonction des quantités. 

Si on ajoute en plus ce temps d’examen au coût total de fabrication, tu te retrouverais avec un fil très cher ! Les écheveaux / pelotes avec des noeuds devraient-ils donc être à prix réduits ? 

Je ne le pense pas. Jusqu’à trois noeud dans un echeveau de 100g c’est acceptable je pense par contre. 

Quand les noeuds deviennent inacceptables !

Il faut savoir que la norme de l’industrie est de considérer que trois noeud dans une pelote de 50g est acceptable. Cela semble beaucoup. 

Je pense qu’il est juste de contacter la personne / la marque à qui tu as acheté le fil et de lui en parler. Ce problème peut ensuite être traité par l’entreprise. 

Envie de tout connaître sur la laine ?

Les noeuds sont vraiment ennuyants. Que puis-je faire pour éviter qu’ils apparaissent dans mon tricot ?

De manière générale, j’ai tendance à couper les extrémités libres et à les ignorer. Sérieusement, il suffit de les tricoter. Je n’en ai jamais vu un dans un vêtement fini après avoir fait ça.

J’ai seulement trouvé un noeud, mais il a détruit la séquence de couleurs.

Les coupures de fil en fil auto-rayant et à motif sont les plus agaçantes, car même une seule pause peut transformer une paire de chaussettes parfaitement assorties en jumelles fraternelles.

Mais je suis déjà à mi-chemin à travers la deuxième chaussette.

J’ai trouvé deux façons de régler ce problème. Tous les fils commerciaux ont des motifs répétitifs dans leurs bandes ou leur séquence de couleurs (et s’ils n’en ont pas, tu ne pourras pas faire des chaussettes identiques de toute façon). Je tire le fil de la pelote jusqu’à ce que je trouve le point où le fil se répète et rejoint le fil au bon endroit. Je conserve la partie que j’ai coupée, au cas où j’en aurais besoin plus tard mais honnêtement je n’ai jamais eu besoin de l’utiliser.

Que faire quand tu as un / des noeuds dans ta pelote ? 

Les noeuds dans les pelotes, on l’a compris font partie de la vie des triconautes. Même dans les pelotes commerciales, les noeuds peuvent se produire lorsque le fabricant doit réunir deux (très longues) longueurs de fils ensemble. 

Malheureusement, ce noeud doit bien atterrir quelque part (et parfois c’est dans ta pelote !). Mais, ne t’inquiètes pas, je vais te donner quelques astuces pour savoir comment le gérer : 

Vérifie si le fil est réellement cassé

Parfois, il y a un noeud dans ton écheveau / ta pelote, mais ce noeud n’est qu’un enchevêtrement, il n’y a pas de rupture dans le fil. Vas-y doucement pour dénouer le noeud et tu pourras continuer à tricoter, comme si de rien n’était ! 

Continue à tricoter avec le noeud 

Si tu n’as pas de chance et que tu as vraiment une rupture dans ton fil, tu peux continuer à tricoter ! Il te suffira alors de tricoter juste au-dessus du noeud et simplement de pousser le noeud sur l’envers du travail. 

Par contre, cela ne fonctionne que si ton noeud tombe au bon endroit pendant que tu tricotes. Un centimètre plus loin et cela ne fonctionne plus. 

Cette astuce peut te gêner également si cela ne te dérange pas d’avoir un noeud à l’arrière de ton travail. 

Coupe le noeud 

Si le noeud se produit dans un endroit un peu étrange (de sorte que tu ne pourras pas le cacher au dos de ton travail) ou si tu ne veux pas de noeud, alors tu devras couper le noeud. 

Pour ce faire, arrête de tricoter quelques centimètres avant d’arriver au noeud et coupe le noeud : maintenant tu n’as plus de noeud, mais deux morceaux de fil. A partir de maintenant, tu vas tricoter comme si tu changeais de pelotes ! 

Accepte le noeud (du problème) 

J’accepte personnellement les noeud dans le processus de création en lui-même. Je ne pense pas qu’il soit réaliste de s’attendre à ce qu’une pelote soit exempt de noeuds. Cela fait partie de la production du fil, de la chaîne (et de la rupture de chaîne). J’aime le défi de pouvoir gérer les noeuds de temps à autre. Je me sens assez satisfaite lorsque je réussis à bien gérer un noeud et que le tout semble invisible. 

C’est une compétence que les triconautes doivent savoir, car les noeuds sont une réalité dans le tricot. Mon conseil, c’est donc d’accepter le noeud, de le voir comme un défi et d’utiliser tes compétences tricotesques géniales pour y faire face avec succès. 

Et toi que fais-tu pour éviter les noeuds dans tes pelotes ?

Et si on tricotait ensemble ?

Les triconautes ont leur propre discord. Une plateforme gratuite disponible sur téléphone et ordinateur où les triconautes peuvent se rencontrer, papoter et  s’entraider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *