Pourquoi ne pas tricoter la première maille ?

Tu t’es déjà demandé à quoi cela pouvait bien servir de glisser la première maille au début de chaque rang lorsque tu tricotes. Et je me posais la même question : “Pourquoi diable ferais-je cela ?”.

Il y a plusieurs bonnes raisons de le faire, mais avant de te les donner, je vais t’expliquer comment bien glisser cette première boucle.

Comment bien glisser la première maille ?

Tout d’abord, à moins que les instructions du patron n’indiquent le contraire, les premières mailles glissées se font toujours comme si tu tricotais ta maille à l’envers. C’est la seule façon d’éviter d’avoir une maille mal placée.

Souvent, on glisse la première maille à l’envers, on tricote le motif normalement jusqu’à la dernière maille incluse ! Lorsque tu tournes ton tricot pour commencer un nouveau rang, tu glisses la première du rang et c’est reparti ! Tu l’auras compris, on glisse à chaque fois la première maille du rang (et seulement celle-ci, sauf si c’est indiqué dans ton patron).

Et c’est tout ! Rien de plus, rien de moins 😉

A quoi ça sert du coup ?

Le fait de glisser cette première boucle créera, au rang suivant, un point plus allongé. Cela te permet d’avoir des pièces de tricot avec des bords bien définis. Tu as dû remarquer que si tu ne le fais pas, tes bordures ont parfois tendance à ne pas être très nettes : elles sont ondulées et inégales. En effet, même avec toute la concentration du monde pour avoir une tension uniforme tout le long de ton rang, la tension s’arrête dès que tu commences le rang suivant.

Les mailles glissées te permettent donc d’avoir une bordure nette et bien définie. Petit bonus, en glissant ta première maille, tu pourras remarquer que ton jersey aura tendance à moins s’enrouler que si tu tricotes toutes les mailles normalement.

Autre petit bonus, il est également plus simple de compter les rangs sur ton tricot lorsque tes mailles sont glissées. Chaque boucle représente alors deux rangs.

Enfin, le fait d’avoir des bordures nettes va grandement faciliter l’étape des coutures.

J’ai un modèle où il n’y a pas d’instructions par rapport aux mailles glissées : je fais quoi ?

Si tu as un motif qui ne te demande pas de glisser la première maille de chaque rang, tu peux facilement ajouter ces mailles lisières (et oui c’est ça la fameuse maille lisière) à ton motif. Il faut simplement penser à bien glisser la première maille et à tricoter la dernière maille à l’endroit au risque de gâcher ton point.

Alors, vas-tu penser à faire tes mailles lisières la prochaine fois ? 😉

🤫 Confidentiel ✉️

Reçois mes mails privés avec des conseils, des astuces et des réflexions inédites sur le tricot pour t’améliorer dans ta pratique 🤫

Ne rate pas les prochains ! (ils ne seront publiés nulle part ailleurs) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'aide les triconautes à progresser dans le tricot par le biais de mes articles, mes vidéos et mes formations.