Aller au contenu

Maille torse : tout ce qu’il faut savoir dessus

tricoter des mailles torses

Connais-tu la maille torse ? Ce type de maille très précis permet de créer de jolis motifs et de donner un aspect plus tressé aux mailles de ton ouvrage. Les mailles torses ajoutent une texture et une dimension uniques à tes projets tricotés.

Comme nous allons le voir, ce n’est pas difficile de tricoter des mailles torses et nous allons voir ensemble tout ce qu’il faut savoir sur cette typologie de mailles.

Sommaire

Maille torse : qu’est-ce que c’est ?

La maille torse est une maille torsadée qui est tournée à sa base vers la droite ou la gauche de sorte que les deux côtés de la maille changent de place. Au lieu de ressembler à un V dans le tricot, la maille ressemblera donc plus à un X.

Un côté de la maille sera visuellement dominant, incliné vers le haut à gauche ou à droite tandis que l’autre côté sera partiellement caché.

Les mailles torses sont plus serrées, plus tressées et plus fermes qu’une maille normale. Elles donnent également un aspect plus en relief aux mailles, en particulier lorsqu’une seule colonne est placée sur un fond contrasté (en jersey envers par exemple).

C’est pour cette raison que les mailles torses sont souvent utilisées comme des éléments verticaux qui encadrent d’autres éléments d’un motif (une torsade par exemple) ou pour créer des lignes de mailles qui traversent un tricot.

Contrairement aux mailles classiques, les mailles torses offrent un aspect texturé et mettent en valeur les motifs du tricot. Elles sont couramment utilisées dans les motifs de points japonais et ajoutent de la complexité et de la profondeur aux projets tricotés.

Comment tricoter une maille torse endroit ?

Pour tricoter une maille torse endroit :

  • Avec le fil placé derrière ton tricot, pique l’aiguille droite dans la première maille de l’aiguille gauche de la droite vers la gauche et de l’avant vers l’arrière. ⚠️ L’aiguille droite doit être sous l’aiguille gauche dans le centre de la maille.
  • Tiens le fil derrière le tricot dans la main droite et enroule le fil autour de la pointe de l’aiguille droite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
  • Ramène la pointe de l’aiguille droite vers toi avec le fil enroulé afin de sortir l’aiguille du centre de la maille de l’aiguille gauche.
  • Fais glisser la maille de l’aiguille gauche sur l’aiguille droite.
 

Pour faire plus simple, on dit aussi de tricoter le « brin arrière » de la maille.

tricoter maille torse endroit

Comment tricoter une maille torse envers ?

Tricoter la maille torse envers est un peu plus compliqué et un peu moins logique à tricoter que la maille torse endroit. Fais donc bien attention lorsque tu la tricotes.

Si le mouvement te semble étrange au début, ne t’inquiètes pas, tu t’habitueras rapidement à ce nouveau mouvement.

Pour tricoter une maille torse envers :

  • Avec le fil placé devant ton tricot, pique l’aiguille droite dans la première maille de l’aiguille gauche de la gauche vers la droite et de l’arrière vers l’avant. ⚠️ L’aiguille droite doit être au-dessus de l’aiguille gauche dans le centre de la maille.
  • Tiens le fil devant le tricot dans la main droite et enroule le fil autour de la pointe de l’aiguille droite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
  • Ramène la pointe de l’aiguille droite vers toi avec le fil enroulé afin de sortir l’aiguille du centre de la maille de l’aiguille gauche.
  • Fais glisser la maille de l’aiguille gauche sur l’aiguille droite.
 

Pour faire simple, on dit aussi de tricoter le brin arrière de la maille

tricoter maille torse envers

L’impact de la maille torse sur un tricot entier

Un tricot composé entièrement ou principalement de mailles torses présente des caractéristiques très intéressantes, car la présence dominante de la maille torse crée une sorte de biais en diagonale

mailles torses

Lorsque toutes les mailles d’un ouvrage sont tordues de la même façon (dans le même sens), l’ensemble du tricot s’incline également dans cette directement et prends donc une forme trapézoïde (une forme de trapèze).

Certains modèles utilisent ainsi des blocs de mailles torses et le biais en diagonale ainsi créé est suffisamment fort pour « tirer » les autres zones du tricot en biais également.

Cela peut être un effet voulu.

Cependant, si l’on souhaite éviter cet effet, cela peut être annulé en combinant un nombre égal de mailles torses et de mailles standards ou en les alternant rangs par rangs de sortes que l’effet de biais est annulé.

guide débutant au tricot

Le guide des débutant(e)s : une méthode simple et personnalisée pour apprendre le tricot

Ce guide a déjà aidé des milliers de triconautes !

Quelle laine choisir pour tricoter des mailles torses ?

Lorsque tu veux tricoter des mailles torses, le choix de la laine est super important pour obtenir un résultat au top. Alors, voici quelques types de laine que je te recommande pour tes mailles torses.

En prenant en compte ces différents éléments, tu seras en mesure de choisir le fil parfait pour tes mailles torses.

N’hésite pas à faire des échantillons avec différents fils pour voir le rendu et trouver celui qui te convient le mieux.

Choisis un fil assez élastique

Pour obtenir de belles mailles torses, il est préférable d’utiliser un fil qui a une certaine élasticité. Les fils contenant de l’élasthanne ou des fibres synthétiques comme le nylon peuvent être parfaits pour cela.

Cette élasticité permettra aux mailles torses de bien se mettre en place et de garder leur forme sans se déformer.

Fil de laine bleu

Sélectionne un fil avec une belle définition de point

Les mailles torses ont besoin d’un fil qui offre une bonne définition des points.

Les fils bien retordus et les fibres naturelles comme la laine mérinos ou l’alpaga sont souvent recommandés pour cela. Ils permettent aux torsades de se démarquer et de créer un joli relief dans ton tricot.

Privilégie un fil de couleur uni

Les mailles torses sont souvent mises en valeur lorsqu’elles sont tricotées avec un fil d’une couleur unie. Cela permet de mieux apprécier les motifs et les détails du point.

Les fils teints à la main ou avec des variations de couleur peuvent également donner un effet intéressant, mais veille à ce que les variations ne dissimulent pas les motifs !

Attention au poids du fil choisi !

Le poids du fil, c’est-à-dire son épaisseur, est également important. Les mailles torses ressortent mieux avec des fils de poids fin à moyen.

Les fils trop épais peuvent rendre le tricot trop volumineux et les motifs peu visibles. Un fil de poids « fingering » ou « sport » est souvent un bon compromis pour les mailles torses.

Fil de laine orange

Quand tricoter des mailles torses ?

Maintenant, tu peux te demander à quoi cela sert les mailles torses et quand est-ce qu’on les utilise vraiment lorsque l’on tricote. Voici quelques cas d’utilisation :

Pour tricoter des torsades

Les torsades sont de belles façons d’apporter de la structure à ton tricot.

Si tu réalises des torsades en mailles torses, tricote chaque mailles de la torsade à travers la boucle arrière. Cela les fera vraiment ressortir !

C’est notamment ce que l’on utilise dans les modèles de points de type bavarois pour créer des torsades.

chaussette avec maille torse

Pour faire ressortir les côtes torses

J’adore tricoter des côtes torses ! Je les préfère aux côtes « classiques », car je les trouve plus resserrées et donc plus élégantes.

Les côtes  sont créées en alternant des colonnes de mailles endroit et de mailles envers. Il peut s’agir de côtes 1/1 (une maille endroit et une maille envers), de côtes 2/2 (deux mailles endroit, deux mailles envers) ou de côtes 3/3 (trois mailles endroit, trois mailles envers).

Les côtes sont principalement utilisées pour les manchettes de chaussettes, les poignets de pulls, les cols, les bonnets… Les côtes ont tendance à donner un ajustement plus serré, car les bords seront plus élastiques. Elles s’étirent lorsque tu enfiles le tricot puis se « contractent » pour s’ajuster parfaitement à nouveau.

Avec ces côtes standards, l’inconvénient est qu’elles auront tendance à être assez inégales surtout si la tension n’est pas régulière.

Les côtes torses ont tendance à être plus nettes que les côtes normales.

Pour la côte torse, tu vas produire des colonnes de mailles torses en tricotant toutes tes mailles dans le brin arrière de la maille endroit et de la maille envers. Le résultat final donne des côtes très nettes sur l’endroit du tricot et des côtes plus plates (mais toujours jolies) sur l’envers du tricot.

Tu peux réaliser les côtes demi-torses (on tricote uniquement les mailles endroit torses) et des côtes torses (on tricote les mailles endroit et envers torses).

côte torse

Pour fermer un jeté et créer une augmentation invisible

Parfois, tu peux augmenter en utilisant la technique du jeté qui crée un petit trou dans ton tricot. Cela peut être un élément décoratif, mais tu peux aussi faire le choix de ne pas avoir de petits trous qui se forme.

Si tu tricotes le jeté normalement au tour suivant, tu auras un jeté. Cependant, si tu tricotes le jeté torse au tour suivant, tu peux fermer le trou de celui-ci !

L’astuce de Jaenelle : Cela fonctionne aussi lorsque l’on relève les mailles pour les gousset des chaussettes et que l’on a de petits trous qui se sont formés. Tu peux les fermer grâce à cette astuce.

Les mailles torses qui sont des erreurs dans ton tricot

Parfois tu peux créer des mailles torses dans ton ouvrage sans le vouloir. Cela arrive notamment si tu débutes le tricot.

Il est assez simple de repérer une maille torse sur tes aiguilles. Un point de tricot régulier crée une belle grande boucle autour de ton aiguille.

Il est grand ouvert pour que tu puisses piquer ton aiguille de la gauche vers la droite à l’intérieur.

En utilisant la terminologie standard du tricot, on dit que la “jambe” avant (cela correspond à la jambe de ta maille la plus proche de la pointe de ton aiguille est devant.

Les mailles torses créent également, comme nous l’ons vu, des boucles de mailles autour de ton aiguille qui sont torsadés en bas.

Il est un peu plus difficile d’insérer tes aiguilles de gauche à droite car la jambe avant est située à l’arrière de l’ouvrage.

Pour corriger des mailles torses qui se trouvent dans ton ouvrage, tu peux détordre ces mailles en les tricotant simplement à travers la boucle arrière.

Tu peux également les glisser d’avant en arrière, mais cela prend beaucoup plus de temps et c’est un peu plus encombrant

Des idées de points avec des mailles torses

Le point de côtes ombrées

Sur un multiple de 3+2 mailles

  • Rang 1 : *2 mailles envers, 1 maille endroit par le brin arrière* terminer par 2 mailles envers
  • Rang 2 : tout à l’endroit
  • Répète les rangs 1 et 2 tout du long

Le point suédois

Sur un multiple de 4 + 2 mailles

  • R1 : *1 maille endroit par le brin arrière*
  • R2 : tout à l’envers
  • R3 : *1 maille endroit par le brin arrière x2, 2 mailles envers* terminer par 1 maille endroit par le brin arrière x2
  • R4 : 2 mailles envers, *2 mailles endroit, 2 mailles envers¨
  • R5 : *1 maille endroit par le brin arrière*
  • R6 : tout à l’envers
  • R7 : *2 mailles envers, 1 maille endroit par le brin arrière x2* terminer par 2 mailles envers
  • R8 : 2 mailles endroit, *2 mailles envers, 2 mailles endroit
  • Répète les rangs 1 à 8 tout du long

Le point de Madame Montague

Sur un multiple de 16 + 1 mailles

  • R1 : *5 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 3 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 4 mailles endroit* terminer par 1 maille endroit
  • R2 : tout à l’endroit
  • R3 : *1 maille endroit, 1 jeté, ssk, 3 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 1 maille endroit, 2 mailles ensemble endroit, 1 jeté, 3 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté* terminer par 1 maille endroit
  • R4 : tout à l’endroit
  • R5 : *2 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 3 mailles endroit, 1 jeté, 3 mailles ensemble par le brin arrière, 1 jeté, 3 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 1 maille endroit* terminer par 1 maille endroit
  • R6 : tout à l’endroit
  • R7 : *3 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 7 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 2 mailles endroit* terminer par 1 maille endroit
  • R8 : tout à l’endroit
  • R9 : *2 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 9 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 1 maille endroit* terminer par 1 maille endroit
  • R10: tout à l’endroit
  • R11 : *1 maille endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 3 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 1 maille endroit, 1 jeté, ssk, 3 mailles endroit, 1 jeté, ssk* terminer par 1 maille endroit
  • R12 : tout à l’endroit
  • R13 : 2 mailles ensemble endroit, 1 jeté, *3 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 3 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 3 mailles endroit, 1 jeté, 3 mailles ensemble par le brin arrière, 1 jeté* terminer par 15 mailles, 3 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 3 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 3 mailles endroit, 1 jeté, ssk
  • R14 : tout à l’endroit
  • R15 : *4 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 1 jeté, 5 mailles endroit, 1 jeté, ssk, 3 mailles endroit* terminer par 1 maille endroit
  • R16 : tout à l’endroit
guide débutant au tricot

Apprends toi aussi comment tricoter facilement

TOI aussi tu PEUX tricoter !

jaenelle

Je suis Jaenelle

Créatrice du blog « lestriconautes.com », auteur, créatrice de modèles et professeur de tricot.

Si tu es là, c’est que, comme moi, tu es complètement fan de tricot, et je suis ravie de partager cette passion avec toi. Le tricot, c’est mon grand amour depuis plus de 10 ans. Et je suis là pour t’accompagner dans ce voyage extraordinaire.

Facebook-square Pinterest Instagram Youtube Spotify Discord
Pinterest
Facebook
Email
imprimer

9 commentaires sur “Maille torse : tout ce qu’il faut savoir dessus”

  1. Photo de profil pour Jaenelle

    il y a tellement longtemps que je n’ai plus tricoté !!!! j’aimerai faire quelques pulls pour mes petits-enfants…mais le plus simple possible et classique…. et comment trouver un modèle facile à faire…. et joli quand même…. autrefois on tricotait la laine… et en France il y avait de très bonnes marques qui me semblent d’une meilleure qualité… en France tout est parti… ailleurs… (aussi des tissus plus jolis et de meilleures qualités aussi… d’ailleurs je suis de la région de Lyon et j’ai encore vu de la soie extraordinaire… ) bon, je ne suis pas contente, mais dans tous les domaines il faut faire autre chose plutôt que d’avancer en gardant ce qui est bien… Bref !! je vous félicite pour vos connaissances et tout ce que vous enseignez… même si je n’y arrive pas moi-même…. amicalement. MadeleineMadeleine

  2. Photo de profil pour Jaenelle

    Bonjour Jeanelle ,
    Merci infiniment pour ces précieux conseils qui me sont très utiles et que je ne connais pas. Je prends plaisir de lire chacun d’eux. Les vidéos sont vraiment très bien mais le souci c’est que ça va un peu trop vite pour avoir une meilleure compréhension ! Petite question, que veut dire ssk ?
    Très cordialement.

    1. Photo de profil pour Jaenelle

      Bonjour Nadine,

      Merci je suis contente que l’article te plaise. SSK ça signifie « slip slip knit » en anglais ou « glisse glisse tricote » en français.

  3. Photo de profil pour Jaenelle

    Bonjour,
    Bravo pour ce site très clair et qui prend la peine de bien rédiger ! (plus confortable que les vidéos seules à mes yeux 🙂 donc merci !)
    Je me demandais s’il existait un maille torse « inverse » qui donnerait un biais vers la droite si elle était tricotée seule. Techniquement il « suffirait » de croiser les brins dans l’autre sens (?) mais je ne trouve ça nulle part sur Internet.
    L’idée est de minimiser l’effet de biais que j’obtiens malgré tout avec des côtes semi-torses 2-2 en haut de mes chaussettes (j’ai bien 5 ou 6 cm de côtes donc l’effet apparaît). Je me disais qu’en alternant avec des mailles torses « dans l’autre sens » je pourrais corriger ça… Me fourvois-je ? As-tu un avis ? 🙂
    Et dernière question, j’ai lu dans un livre que les mailles torses rendaient les côtes plus élastiques. Est-ce vrai sur le long terme ?
    Merci par avance pour tes réponses !
    Bonne journée 🙂

    1. Photo de profil pour Jaenelle

      Bonjour Juliette,

      Jaenelle te remercie d’apprécier ainsi son travail.

      Au niveau des côtes torses, ce que tu proposes me semble compliqué car il faudrait faire un retournement de chaque maille avant de la tricoter, ce qui serait long et fastidieux, de plus l’effet de vrille est principalement dû au fait que le tricot circulaire est en réalité une spirale et non un cercle, les côtes torses créant des lignes très marquées, la vrille devient plus visible.

      Cependant, rien ne t’empêche d’essayer. Rien ne vaut mieux que l’expérience !

      Quant à l’élasticité des côtes torses sur la durée, je dirais, d’expérience justement, oui, à condition de prendre le temps de les étirer dans le sens vertical, sinon elles perdent de leur élasticité. C’est donc une élasticité un peu particulière puisqu’il faut les aider !

      Je te souhaite une douce journée 😀

  4. Photo de profil pour Jaenelle

    Bonjour Super Miaou,
    Merci beaucoup pour ta réponse ! En effet c’est très pénible de retourner les mailles… Pour des lisières à la rigueur, mais pas pour des côtes !! Mais ok je comprends mieux.
    Je suis confrontée à un autre problème : j’ai remarqué une « chute de tension » quand je passe d’un jersey endroit à un jersey envers (juste avant une torsade par exemple, comme je l’encadre avec qq mailles envers). Mais quand je passe de l’envers à l’endroit, c’est nickel. Résultat, à droite de ma torsade et de ses mailles d’encadrement, j’ai une colonne de mailles endroit super lâches, alors qu’à gauche non. Pourtant ma tension est assez régulière par ailleurs. J’ai essayé de serrer en particulier cette maille, ou de tricoter exprès beaucoup plus lâche dans l’ensemble, mais rien n’y fait :/
    Avez-vous déjà rencontré ce souci ? Ou auriez-vous une précieuse astuce ?
    Je vous souhaite une chouette journée en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *