Êtes-vous, vous aussi, une personne “manuelle” ?

Je ne peux pas imaginer ma vie si je n’étais pas une “ manuelle ”. Je pense que les choses ne sont jamais dues au hasard donc mon amour du tricot, de la fibre et des activités manuelles en général vient très certainement de quelque part. Les personnes de ma famille ont toujours été manuelles. Je me rappelle de mon grand-père et de son atelier qui embaumait de cette douce odeur d’huile et de fer des vieux outils, je me souviens des journées où l’orage grondait et où ma grande tante et ma grand-mère, assise l’une en face de l’autre, détricotaient des pulls et les retricotait pour en faire des couvertures multicolores. Je me souviens aussi des après-midi d’été rythmées par le bruit de la machine Singer de ma grande-tante qui reprisait un vêtement ou encore de cette boite en fer blanc qui sentait encore le caramel salé dont elle était auparavant remplie et qui contenait une multitude de boutons nacrés et dorés. Vous l’aurez compris, j’ai baigné dans la création et dans les activités manuelles depuis que je suis toute petite. Pourtant, le sujet n’est à propos des choses que nous faisons, il s’agit en vérité du processus en lui-même. Comment nous identifions-nous et qu’est-ce que cela signifie pour chacun d’entre nous lorsque nous utilisons nos énergies créatives dans l’espace qui nous entoure ? Certains emploient le terme d’”artiste”. Je suis ne pas vraiment en accord avec ce mot, car le poids sémantique qui en découle est trop lourd. L’étymologie du terme est plus intéressant car “art” signifie “assembler, composer habilement quelque chose”. Même le terme “créatif” ne me convient pas vraiment, car il y a des jours où ne suis pas particulièrement créative. Pourtant, je me sens “manuelle”, même lorsque je suis en panne sèche d’inspiration, que les mots ne viennent pas, que le tricot n’avance pas, que je ne parviens pas à faire ne serait-ce qu’un échantillon, je me sens malgré tout profondément “manuelle”.

Envie de tout connaître sur la laine ?

  • Les catégories de fils (naturels, synthétiques)
  • Brins, ply et poids de laine
  • Les matières (animales, végétales et synthétiques)
  • Quel type de laine pour quel projet ?
  • Mes astuces et mes conseils tout du long

Je pense aux choses que je fais, je rêve des choses que je fais, je m’endors en train de faire…Je suis une manuelle.

C’est mon père qui m’a inculqué la sagesse que l’intérieur de mon projet devait toujours être aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur. Alors qu’il mettait les mains dans une centrale d’ordinateur pour le réparer, je me rappelle le voir épousseter chaque pièce pour leur donner une nouvelle vie, caler et ranger les câbles afin qu’ils s’assemblent harmonieusement.

Je pense qu’il s’agit d’un élément central de ma personnalité et de mes valeurs. Cela me fait particulièrement apprécier les personnes qui m’ont inspiré en cours de route, les personnes qui ont pris le temps de m’apprendre comment être une “manuelle”. Ma grand-mère m’a appris à broder, elle m’a montré comment piquer l’aiguille à travers le tissu et la ramener pour faire un point. Je me souviens de mes toutes premières fiertés lorsque j’ai finalisé mon premier tableau au point de croix et mon premier tricot.

Je pense que mon attrait pour les activités manuelles de manière générale (car je ne fais pas que tricoter, je sais coudre, broder, filer, cuisiner, bricoler…) vient de mon besoin de “faire quelque chose” de mes propres mains, être capable de créer moi aussi…

Bien sûr, je suis probablement née avec un penchant pour “faire” des choses, mais je dois également donner du crédit aux personnes qui m’ont encouragé et qui ont pris le temps de partager avec moi leurs connaissances.

Aujourd’hui, j’ai toujours plus envie d’apprendre à faire des choses par moi-même. Je ressens un véritable attrait pour cela, comment pourrais-je le nier ? J’ai envie d’apprendre tous les processus, toutes les étapes tant en tricot que dans les autres activités que je pratique, j’ai envie d’apprendre et j’ai surtout envie de transmettre mes connaissances à ceux que j’aime et à ceux qui sont aussi curieux que moi.

Et vous, êtes-vous une personne “manuelle” aussi ?

Et si on tricotait ensemble ?

Les triconautes ont leur propre discord. Une plateforme gratuite disponible sur téléphone et ordinateur où les triconautes peuvent se rencontrer, papoter et  s’entraider.

Catégories

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *