Comment survivre à un burn-out créatif ?

En tant que triconaute, tu as probablement connu l’épuisement créatif. Toutes les personnes pratiquant une activité créative peuvent le traverser. Un jour, tu ne te sens pas capable de rassembler l’énergie émotionnelle, physique et créative pour continuer ton modèle. Les choses qui te motivent et t’inspirent habituellement ne le sont plus : tu as un burn-out créatif.

Les énergies créatives de chacun viennent d’éléments différents. Les raisons pour lesquelles tu pourrais te sentir bloqué ou vidé de toute énergie créative sont différentes d’une personne à une autre. Le travail créatif est personnel et est alimenté par une combinaison unique de qualités qui font ce que vous êtes.

Tu as peut-être eu l’occasion d’entendre ce terme aux informations, de le lire dans les magazines. Un burn-out signifie que tu as poussé le bouchon un peu trop loin (Maurice !!). Tu as atteint l’épuisement mental et physique. Tu te sens coincé. Tu as le sentiment de ne plus avancer. Ton énergie créative doit se reconstruire doucement, car tu as trop tiré sur la corde et ta créativité s’est tarie comme une rivière à qui l’on pompe trop d’eau.

A quoi ressemble un burn-out créatif ?

Tu peux ressentir une combinaison de ces symptômes :

  • Tu as des difficultés à ressentir de la passion pour tes créations
  • Tu es épuisé physiquement et émotionnellement
  • Rien ne t’inspire
  • Tu es démotivé
  • Tu es moins productif
  • Tu es de mauvaise humeur
  • Tu te sens débordé
  • Tes pensées sont brumeuses
  • Tu commences à douter de tes talents et de tes capacités
  • Tu te compares aux autres

Personnellement, j’ai déjà connu un épuisement créatif et cela peut être vraiment déstabilisant. J’essayais sans cesse, je me forçais jusqu’à ce que mon esprit et mon corps n’en puissent plus. Il m’a fallu plusieurs mois pour retrouver toute mon énergie et ma créativité.

Bien qu’il puisse avoir des symptômes similaires, l’épuisement professionnel est différent de la dépression. L’épuisement créatif prolongé et non traité peut se transformer en dépression si tu n’y prêtes pas attention et n’écoutes pas ton corps.

Quelles sont les causes d’un burn-out créatif ?

C’est simple comme bonjour, l’épuisement créatif peut être causé par le surmenage, lorsque tu dépasses tes limites, lorsque tu travailles trop longtemps et de manière intense sans faire de pause, tu ne dors pas assez.

Mes conseils pour faire face à l’épuisement créatif

Il n’existe pas de manuel sur l’épuisement créatif, car tout le monde le gère différemment. Mais, mais, maiiiiiis… Je te propose qu’on avance ensemble pour mieux comprendre ce mal. Tout d’abord, demandes-toi qu’est-ce qui t’a mis dans cet état ? Qu’est-ce qui a pu t’épuiser à ce point ? Quel projet a été le point de basculement ? Qu’est-ce qui aurait pu être fait différemment ? Toutes ces questions pourront t’aider à comprendre l’origine de ton mal afin d’éviter qu’il se reproduise. À présent, il est temps d’essayer d’améliorer ton process de création : comment peux-tu travailler mieux ? Plus intelligemment afin d’éviter un nouveau burn-out créatif ?

Lorsque j’ai eu mon burn-out créatif, je n’arrivais plus à tricoter. Tout ce que je commençais, je le détricotais, car ça ne me plaisait pas. J’avais même des difficultés à écrire sur le même blog que vous en train de lire. J’ai appris à mieux gérer mon temps de travail. J’ai fait plus attention à moi. Je devais incarner ma toute première priorité. J’ai repris le yoga, repris les séances de méditation. Je lisais pour le plaisir. Bref, je prenais soin de moi.

Il n’y a pas de temps défini pour surmonter l’épuisement. Cela peut prendre beaucoup de temps. Il m’a fallu plusieurs mois afin que je me sente prête à revenir sur ce blog. Maintenant, je fais attention à ce que je fais afin de ne pas retomber dans un surmenage.

Je vais te confier les choses qui m’ont aidé à surmonter mon burn-out créatif :

Envie de tout connaître sur la laine ?

1. Prends soin de toi

Prends du temps libre. Fais les choses que tu aimes et qui te détendent : travailler au jardin, écouter de la musique, cuisiner ton plat préféré… Être créatif peut être épuisant, n’hésites pas à faire une sieste si ton corps te le demande. Fais toi couler un bain, médites, fais du yoga. Un esprit surmené n’est pas bon pour trouver l’inspiration. Prends du temps pour te détendre afin de revenir revigoré 🙂

2. Parles à quelqu’un

Choisis une personne de qui tu es proche et ouvres-lui votre cœur. Dis lui ce que tu ressens. Neuf fois sur dix, tu auras plus de soutien et d’encouragements que prévu 🙂

3. Prends du recul

Prends du recul par rapport à ton projet et mets-y aussi une distance psychologique. Je sais combien ça peut être difficile, mais cela te permettra d’y revenir avec un regard différent. Tu verras les choses sous un autre angle. L’inspiration peut venir à toi dès que tu te seras assis et regardes le problème sous un angle différent.

4. N’attends pas l’inspiration

L’inspiration ne va pas te frapper comme la foudre tout le temps. Cela se cultive. Tu voudrais attendre le moment idéal pour relever un défi créatif ? Tu risques d’attendre encore un bon moment. Sors, visites des musées, lis, regardes autour de toi… Parfois, les meilleures idées n’ont rien à voir avec le processus dans lequel se situe l’activité en question.

5. Recommences, encore une fois

Parfois, bousiller un projet entier et devoir repartir de zéro peut te faire faire des merveilles. Au lieu d’essayer de démêler le désordre dans lequel tu es, mets-le de côté et crées quelque chose de nouveau en utilisant ce que tu as appris lors de ta dernière tentative. Lorsqu’un projet échoue, mets-le de côté et recommences encore une fois.

6. Sois patient avec toi-même

Surtout, sois patient avec toi-même. Prends des pauses. La réalisation d’un projet créatif ce n’est pas un sprint, c’est un marathon.

J’espère que tout cela t’aura aider à surmonter ton épuisement créatif ou te permettra de l’éviter.

Et toi, as-tu déjà connu un épuisement créatif ? Comment l’as-tu surmonté ?

Et si on tricotait ensemble ?

Les triconautes ont leur propre discord. Une plateforme gratuite disponible sur téléphone et ordinateur où les triconautes peuvent se rencontrer, papoter et  s’entraider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *