fbpx

Comment dépasser le stade de débutant(e) ?

L’autre jour, une lectrice et triconaute assidue m’a contacté. Cela fait déjà un moment qu’elle tricote et elle s’est déjà confectionné une belle collection d’écharpes pour elle et pour les membres de sa famille. Elle m’a demandé : “Comment puis-je dépasser mon stade d’éternelle débutante et faire autre chose que des écharpes ? Quels modèles puis-je faire ?”

Et c’est une excellente question ! Même si les écharpes sont toujours des éléments que l’on tricote lorsque l’on est plus débutant, la question étant lancé : que faire après ? Comment passer à la vitesse supérieure et devenir une triconaute accomplie ?

Donc, imaginons que tu y es, tu as déjà tricoté plusieurs écharpes, différents rectangles et carrés et tu veux avancer dans ton apprentissage, mais tu ne sais pas par où commencer. Et c’est normal, tu as beaucoup de choix de projets, presque trop en fait ^^ et c’est la raison pour laquelle tu te sens un peu perdue.

Je voudrais commencer par te dire que presque tout va te sembler nouveau. Par conséquent, il n’y a pas vraiment de mauvais choix. Beaucoup de personnes te diront que prendre un type de projet spécifique est une bonne chose : les bonnets par exemples, sont très populaires (ils t’apprennent à travailler en rond, à diminuer et ce sont de petits projets), d’autres diront qu’il te faut t’essayer aux chaussettes (elles permettent de développer d’autres techniques comme les rangs raccourcis, les mailles relevées, les augmentations, les diminutions et sont, comme les bonnets, de petits projets très satisfaisants à tricoter) et elles pourraient bien avoir raison. Le fait étant que ces personnes ont raison seulement si elles te recommandent un projet que tu souhaites réaliser toi-même.

En effet, je pense que le meilleur choix que tu peux faire est de choisir un projet que tu souhaites vraiment tricoter. Je pars du principe que si l’on souhaite et désire suffisamment quelque chose, cela nous donnera le courage et la motivation de continuer, d’apprendre les différentes techniques dont vous aurez besoin pour le réaliser. C’est vrai que les bonnets sont des projets plus faciles que des pulls remplis de torsades, mais il n’y a pas de règles et tu peux tricoter ce qui t’attire, ce qui te semble bon et voir tout simplement comment ça se passe.

rejoins les 4000 triconautes

Un seul conseil : il est essentiel de connaître les bases ! Par “bases”, j’entends la maille endroit, la maille envers, le montage et la finition, ainsi qu’au moins une technique de couture et c’est bon. Tous les projets de tricot exigent que tu saches ces choses-là. Les définitions de «débutant» et «non-débutant» varient presque autant que les triconautes elles-mêmes, mais en ce qui me concerne, si tu peux faire les 3 choses que j’ai énuméré, tu peux passer à autre chose.

Si tu as besoin de voir et d’apprendre de nouvelles techniques, je peux te recommander mon youtube. Sur le mien, j’ai mis de très nombreuses nouvelles vidéos et j’ai mis à jour les anciennes. Je suis certaine que tu y trouveras déjà de très nombreuses ressources qui pourraient t’aider !

Il ne te reste plus qu’à chercher des modèles et là plusieurs possibilités s’offre à toi :

–  utiliser la banque de modèles gratuits du blog (il y en a plus de 600, je suis certaine que tu trouveras ton bonheur)
– t’abonner à ma newsletter pour recevoir des modèles de tricots gratuits cherchés et partagés avec amour toutes les deux semaines
– aller jeter un oeil à la boutique des triconautes 
– demander de l’inspiration aux autres triconautes sur notre groupe facebook

Surtout, rappelle-toi que tu n’es jamais toute seule. Il y a toute la famille des triconautes qui est là pour t’aider et moi avec <3

comment tricoter des chaussettes facilement ?

Reçois mon guide ultime gratuitement pour apprendre à tricoter tes premières chaussettes.

La dernière radio.

Rejoins les 7000 triconautes.

reçois mes mails privés avec des astuces pour te perfectionner en tricot, t'aider à améliorer ta pratique et devenir une meilleure triconaute. ❤️

Les plus populaires

ça pourrait te plaire.

2 commentaires sur “Comment dépasser le stade de débutant(e) ?”

  1. Merci pour cet article trés stimulant. C’est souvent les gens quelques soit le loisir créatif , diront qu’il faut commencer petit. Certes, mais comme tu le dis l’important c’est la motivation .
    Au bout d’un moment, j’ai finis par adopter une pensée, qui me permet d’avancer et arréter de faire du sur place ( en tricot comme en couture; j’ai repris la couture au printemps dernier et le tricot il y a deux mois): j’aborde un gros projet, comme si en marchant je croise une montagne. Je fais le tour, et analyse les étapes, voit s’il y a pas un chemin de traverse, me demande comment je peux faire autrement. Si je découpe en étape, je prends le temps. Je commence par travailler les points techniques qui me semblent complexes: un point particulier, une technique de finitions, je teste sur échantillon. Puis je me lance sans objectif de rapidité. Au début, mon problème était de rattraper des mailles, refaire; en reprenant mon ouvrage à ce moment, je me dis ” aujour’dhui tu te concentre sur la reprise des ratés” le seul objectif et de bien reprendre les erreur et repartir sur les rails. curieuse de nature, je cherche souvent une nouvelle technique, une astuce. Par exemple, je viens de découvrir comment faire des petites torsade sans aiguilles auxiliaires, J’ai appris et adopté la ligne de vie, à détricoter sans tout défaire.
    je me suis même penchée sur l’anatomie des mailles, pour mieux les identifier sans tout recompter sur un point, un rang.
    ça fait partie des étape, pour me perfectionner, passer à un autre stade ( plutot que la vitesse), un temps que je prends, pas forcément un temps de tricotage, mais d’apprentissage, je teste avec des restes de laines.
    L’apprentissage prends du temps, comme pour beaucoup de chose, c’est la pratique et arriver à identifier ses erreurs et les corriger qui fait avancer. En musique, on fait des gammes, au tricot des mailles, des rangs.
    ce n’est que mon point de vue, mais ça marche chez moi.

    1. Bonjour Cécile 😀 Je te remercie de ton message <3 Oui c'est tout à fait cela. Tout prends du temps (surtout l'apprentissage d'une nouvelle méthode, d'un nouveau loisir). C'est vrai que la compréhension de la physique du tricot pourra t'aider à mieux comprendre. Merci de ton partage en tout cas, je suis certaine qu'il aidera d'autres triconautes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoins les triconautes.